L’iPad Wi-Fi n’est pas le bienvenu dans les universités américaines

CloudMobilitéTablettes

Deux universités américaines ont interdit l’utilisation de l’iPad dans leurs locaux, qui entraînerait des problèmes techniques sur les réseaux sans fil Wi-Fi de ces établissements.

L’iPad, sorti aux Etats-Unis dans sa version Wi-Fi le 3 avril dernier, ne fait pas l’unanimité dans certaines universités américaines, comme le souligne le Wall Street Journal.

En effet, déjà deux établissements d’outre-Atlantique, l’université de Princeton, dans l’Etat du New Jersey sur la côte Est, et l’université George Washington, implantée dans la capitale des Etats-Unis, ont interdit à leurs étudiant d’utiliser la nouvelle tablette numérique d’Apple, du fait que les fonctions de sécurisation de leur connexion Wi-Fi ne seraient pas adaptées à l’iPad.

Dans ces université américaines, l’utilisation de l’iPad par les étudiants aurait entraîné des dysfonctionnements techniques sur l’Intranet et les réseaux privés de ces établissements.

L’université de Princeton a déjà bloqué l’utilisation de 20% des terminaux qui se connectent au réseau Wi-Fi interne de la faculté après avoir constaté des “mauvais fonctionnements” de son réseau informatique. L’université du New Jersey a décidé de travailler main dans la main avec des techniciens d’Apple pour mettre un terme à ces problèmes.

Mais d’autres universités pourraient faire de l’iPad un appareil non grata sur leur campus. Déjà, l’université de Cornell, dans l’Etat de New York, a constaté que l’utilisation massive de l’iPad par ses étudiants risquait d’entraîner une saturation de son réseau privé.

Ce n’est pas la première fois que l’usage de la connexion sans fil Wi-Fi par l’iPad est pointé du doigt. A sa sortie, des utilisateurs ont régulièrement constaté que leur tablette numérique n’arrivait pas à se connecter à un réseau Wi-Fi. Cette connexion Wi-Fi ne s’établissait pas automatiquement au démarrage et à la sortie de veille de la tablette numérique d’Apple.

Et des pertes fréquentes des signaux de la connexion sans fil ont aussi été signalées. Pour remédier à ces dysfonctionnements, Apple avait diffusé une note sur son support technique.

L’iPad 3G débarquera avec une semaine de retard aux Etats-Unis
Après la sortie de la version Wi-Fi le 3 avril dernier, la mouture 3G de l’iPad devait initialement débarquer aux Etats-Unis à la fin du mois d’avril. Apple a finalement décidé, encore une fois, de différer le lancement de l’iPad 3G au 7 mai sur le sol américain.

Déjà, des retards de livraisons avaient été constatés avec la mouture Wi-Fi. Les iPad pré-commandés après le 26 mars sur l’Apple Store avaient été livrés le 12 avril, au lieu du 3 avril.

La firme de Cupertino a annoncé avoir vendu 500 000 iPad la première semaine de sa commercialisation aux Etats-Unis. Apple affirme que l’iPad 3G devrait connaître lui aussi un gros succès, sans toutefois préciser le nombre de tablettes tactiles 3G pré-réservées.

Même son de cloche en Europe, au Canada et au Japon. Dépassé par le succès de l’iPad aux Etats-Unis, Apple a récemment annoncé que sa tablette tactile sera lancée à l’international avec un mois de retard, soit à partir de la fin mai.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur