iPhone 3G S : l’iPhone Dev Team s’amuse, une faille apparaît par SMS

CloudMobilitéSmartphones

Les débuts de l’iPhone 3G S associé au firmware pour l’OS mobile sont scrutés par les pirates et les experts en sécurité IT.

L’équipe de l’iPhone Dev Team a encore frappé en proposant de désimlocker l’iPhone 3G S, vidéo à l’appui sur son blog.

Avec son programme ultrasn0w, elle propose de couper le cordon entre l’opérateur de téléphonie mobile, qui dispose éventuellement d’une excluvisité de la distribution de l’iPhone (comme AT&T aux Etats-Unis), et le fabricant du smartphone (Apple en l’occurence).

Néanmoins, dans une récente contribution, l’iPhone Dev Team recommande de ne pas procéder à la dernière réactualisation du firmware 3.0 du système d’exploitation mobile de l’iPhone 3G S.  “Ecartez-vous du moindre update à la version 3.1 si vous souhaitez ‘désimlocker’ ou ‘jailbreaker’ l’iPhone 3G S”, explique l’équipe de pirates sur son son blog.

Parallèlement, des failles de sécurité de l’iPhone 3G S apparaîssent. Lors de la conférence SyScan de Singapour (2-3 juillet), Charlie Miller, un expert en sécurité IT consultant chez Control Group (cabinet en conseil IT basé à New York), a révélé qu’il était possible de prendre le contrôle à distance du dernière modèle de l’iPhone 3G par le biais d’un SMS. Néanmoins, le spécialiste s’est abstenu de communiquer les détails de la faille, pour laisser le temps aux équipes de développement d’Apple de trouver une parade.

*Jailbreaker : installer des applications non officielles sur l’iPhone (non validées par Apple au préalable)

A lire également : dossier spécial : l’effet iPhone 3G S


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur