iPhone 5 : il faudra se passer de la 4G en France

4GMobilitéRégulations

Les prochains clients de l’iPhone 5 en France ne pourront pas bénéficier de la 4G (LTE). Pour des raisons techniques (bandes de fréquences), d’état du déploiement du réseau (embryonnaire) et d’un certain pragmatisme d’Apple.

Apple rencontre des difficultés pour coordonner ses efforts dans le monde pour supporter la 4G/LTE.

Les futurs utilisateurs de l’iPhone 5 en France ne pourront pas profiter de l’Internet très haut débit mobile, contrairement aux consommateurs américains la 4G LTE.

Un souci que l’on rencontre déjà avec la dernière tablette Apple (Le Nouvel iPad).

Et ce, pour des raisons techniques et stratégiques.

Malgré tous les superlatifs employés pour présenter son nouveau modèle de smartphone, Apple reste discret sur la connectivité 4G aléatoire en fonction des opérateurs, des pays et de l’état du déploiement de la 4G.

Ainsi, il est probable que l’iPhone 5 ne sera pas compatible avec la 4G en France.

Et, à l’exception de quelques opérateurs, ce sera également le cas sur le reste de l’Europe. Pour des questions techniques de fréquences essentiellement selon Silicon.fr.

En fait, l’iPhone 5 a surtout été taillé pour les réseaux LTE des opérateurs nord-américains. Trois modèles seront commercialisés à l’échelle mondiale.

Sur son site Internet, Apple indique qu’il couvrira les bandes de fréquences 4 et 17 pour le modèle A1428, 1, 3, 5, 13, 25 pour le A1429 CDMA, et 1, 3, 5 pour le modèle A1429 GSM. Ce dernier étant principalement destiné à l’Europe.

Les bandes 1, 3 et 5 concernent les fréquences de 2100 MHz, 1800 MHz, et 850 MHz.

Alors que les bandes réservées lors de l’attribution des licences 4G l’année dernière et en début d’année aux opérateurs français se concentrent sur les fréquences 2600 MHz et 800 MHz. Donc incompatibles avec les choix d’Apple.

Sur cette page disponible sur son site Internet français, Apple fournit un effort de transparence pour signaler la compatibilité 4G – iPhone 5.

La France n’y figure pas. En Europe, seuls les opérateurs Deutsche Telekom en Allemagne et Everything Everywhere (Orange/T-Mobile au Royaume-Uni pour un lancement imminent) en bénéficieront.

Apple prend donc le risque de se couper de potentiels marchés 4G importants. Alors que des rumeurs avant lancement du smartphone faisaient état d’une parfaite synchronisation dans le monde…

Selon IDC, le risque de fragmentation pour l’exploitation de la norme LTE (Long Term Evolution) est important. Les réseaux sont déployés sur 36 bandes de de fréquences différentes dans le monde (contre 22 bandes pour la 3G).

La firme de Cupertino a peut-être préféré jouer la carte du pragmatisme en se concentrant sur les marchés où la 4G est vraiment opérationnelle (États-Unis,  Japon).

En attendant un update pour un futur “iPhone 5S” ?

En l’état actuel, l’iPhone 5 supporte le Dual Carrier à 42 Mbit/s, soit le très haut débit du HSPA (DC-HSPA) et, bien sûr, les 21 Mbit/s du HSPA+.

Ce qui prouve qu’Apple entend assouvir les besoins des consommateurs français en matière de haut débit mobile. En attendant mieux ailleurs ?

Ainsi, chez Nokia, le Lumia 920 est censé supporter l’ensemble des spectres du LTE…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur