iPhone 6 : Apple pourrait le présenter le 9 septembre

MobilitéSmartphones

Apple pourrait présenter l’iPhone 6 le 9 septembre 2014 à l’occasion d’un événement spécial placé sous le signe des grandes tailles d’écran.

En septembre 2013, Apple dévoilait les iPhone 5s et 5c avant un lancement dans la foulée (deux semaines plus tard). Le même schéma pourrait se re-produire cette année à l’occasion du lancement de l’iPhone 6, avec une présentation programmée le mardi 9 septembre, si l’on en croit Re/code (qui ne cite toutefois pas ses sources), et une mise en vente dès le 19 septembre.

L’iPhone 6 serait décliné suivant deux tailles d’écran, l’un arborant une diagonale de 4,7 pouces (11,9 cm) tandis que le second, qui serait commercialisé ultérieurement (en octobre ou novembre) entrerait dans la catégorie des phablettes avec une diagonale d’écran de 5,5 pouces (14 cm). Ce sont respectivement 17,5% et 37,5% de plus que la diagonale de 4 pouces (10,2 cm) des iPhone 5s et 5c.

Si les tailles d’écran seraient donc la grande nouveauté pour un iPhone, d’autres spécifications pourraient caractériser l’iPhone 6. Ce dernier supporterait en effet le Wi-Fi 802.11ac (en plus des normes a/b/g/n) ainsi que le NFC (Near-Field Communication), enfin. La norme sans fil à champ proche permettrait un appairage plus rapide avec les casques Bluetooth signés notamment Beats, mais aussi une utilisation pour les achats mobiles. Sur ce terrain, Apple pourrait toutefois surprendre et intégrer une solution propriétaire basée sur iBeacon fonctionnant sur le Bluetooth 4.0.

Autre nouveauté et non des moindres, la capacité de stockage par défaut (actuellement de 16 Go) devrait être revue à la hausse.

Il est également question d’un revêtement saphir pour l’écran de l’iPhone 6, même si ce matériau pourrait finalement être utilisé, comme c’est déjà le cas sur l’iPhone 5s, pour simplement couvrir les lentilles des APN et du capteur Touch ID (pour des raisons de coût).

Le lancement de l’iPhone 6 revêt un caractère spécial pour la firme californienne, qui perd des parts de marché dans certains pays. Ainsi, selon Kantar, durant le trimestre qui s’est terminé en avril 2014, Apple a perdu 6,8 points de parts de marché aux Etats-Unis en un an. L’institut souligne qu’en mai 2014, elles ont atteint 32,5%, son niveau le plus bas depuis octobre 2011 (22,4%). Même constat en Chine, en Allemagne, Italie et Australie.

Apple aurait tout simplement commandé la production de 70 à 80 millions de son prochain iPhone à ses fournisseurs, soit bien plus que la précédente génération d’iPhone (de 50 à 60 millions d’unités commandées pour les iPhone 5s et 5c, selon le Wall Street Journal).

Mais c’est aussi avec l’iWatch entrant dans une nouvelle catégorie de produits qu’Apple pourrait à nouveau séduire Wall Street ainsi que les aficionados de “la marque à la Pomme”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur