iPhone 6 : l’usage du NFC limité à Apple Pay

Marketing
apple-pay-NFC

Apple restreint l’exploitation de la technologie NFC (services mobiles sans contact) à sa plateforme de paiement mobile Apple Pay.

Après maintes spéculations, Apple s’est enfin décidé à opter pour la technologie sans fil en champ proche NFC (Near Field Communication) à travers les nouveaux iPhone 6 et 6 Plus et la montre connectée Apple Watch.

Ces appareils intègrent en effet cette technologie grâce à des puces du fabricant de semi-conducteurs NXP d’origine néerlandaise.

La présence du NFC est d’ores et déjà présente dans de nombreux smartphones évoluant sous Android, Windows Phone et BlackBerry 10. Mais son arrivée dans l’iPhone pourrait servir de catalyseur pour vulgariser l’usage des services mobiles sans contact via les smartphones.

Lors de sa présentation du 9 septembre, Apple n’a pas vraiment mis l’accent sur le support du NFC. Préférant mettre en avant sa nouvelle plateforme mobile de paiement baptisée Apple Pay , dont le lancement en octobre est cantonné au territoire américain.

Un porte-parole d’Apple a confirmé à Cult of Mac une utilisation restreinte associée au paiement mobile. Impossible d’utiliser son nouvel iPhone pour initier un appairage Bluetooth avec une enceinte ou un casque audio, de partager des informations (URL, contacts…) ou encore de lire des tags NFC (dans des musées ou autres).

Apple avait procédé de manière similaire avec le capteur biométrique Touch ID. Ce lecteur d’empreintes digitales, présent sur le bouton principal de l’iPhone 5s, est associée à certaines fonctions : déverrouiller son iPhone et effectuer des achats dans l’iTunes Store, l’App Store et l’iBooks Store.

Ce n’est donc pas une surprise qu’Apple procède de la même manière avec le NFC : les technologies associées à des fonctions sensibles (touchant à la sécurité) sont déployées avec prudence.

Il n’est toutefois pas exclu qu’Apple propose prochainement une API permettant d’exploiter le NFC. Avec la sortie d’iOS 8 (le lancement grand public est prévu aujourd’hui), le Touch ID s’ouvre enfin aux applications tierces. Les développeurs pourront rendre leurs applications compatibles avec le capteur d’empreintes digitales pour ne plus avoir à entrer d’identifiants dans une application par exemple.

Avant une ouverture du NFC à tous les développeurs, Apple pourrait toutefois élargir les fonctionnalités associées à cette technologie en se tournant vers quelques partenaires privilégiés. Ainsi, lors de la keynote d’Apple, on voyait l’Apple Watch déclencher l’ouverture de la porte d’une chambre d’hôtel par NFC. Un premier usage qui pourrait en appeler d’autres au compte-gouttes au grès de différents partenariats.

Mais, une nouvelle fois, c’est bien la firme de Cupertino qui décidera du calendrier.

———————–
Quiz : Connaissez-vous les technologies Apple ?
——————–


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur