iPhone 8 : Apple pourrait être confrontée aux risques de rupture de stock

MobilitéSmartphones
apple-iphone-8

Apple rencontrerait des soucis d’intégration et de production pour l’iPhone 8. Ce qui pourrait impacter le démarrage commercial.

Le buzz autour de la keynote d’Apple et de l’arrivée d’un potentiel iPhone 8 s’intensifie alors que la rentrée de la « marque  à la Pomme » est prévue mardi prochain (12 septembre). 

Associé au  dixième anniversaire du smartphone phare, le démarrage commercial de l’iPhone 8 (ou iPhone X) pourrait gripper selon The Wall Street Journal. A cause de soucis de production des terminaux en amont.

Une rupture technologique est attendue avec ce modèle spécial, notamment avec des fonctions de commandes gestuelles et des composants sophistiqués. Un terminal haut de gamme qui justifierait son prix qui tournerait autour du millier de dollars.

Mais ces ambitions rehaussées risquent d’achopper avec la réalité de l’approvisionnement et de la production en coulisse .

L’iPhone 8 devrait être pourvu d’un écran à technologie OLED fourni par Samsung Display dit « edge-to-edge », ce qui lui procurera un rapport surface d’écran sur surface de la face avant proche de l’unité. Mais on évoque des difficultés d’approvisionnement en dalles OLED pour le lancement.

Apple rencontrerait aussi des soucis d’intégration technologique. Comme l’emplacement du bouton Home. Apple aurait décidé de s’en passer, mettant en place des nouvelles fonctionnalités logicielles dans iOS 11 pour parer à son absence.

De plus, il aurait été question d’intégrer le Touch ID directement dans l’écran. D’aucuns ont également évoqué l’intégration du lecteur d’empreinte digitale dans le bouton « marche / arrêt » situé sur le flanc droit du terminal.

On évoque aussi l’arrivée possible de la reconnaissance faciale sur ce nouvel iPhone.

Bref, il y a beaucoup de tergiversations sur le véritable profil de l’iPhone 8 et Apple ne parviendrait pas à relever tous les défis techniques sous-jacents d’intégration.

Mais, tout cela se traduirait par des complications pour produire des terminaux nouvelle génération en volume dans les usines d’assemblage de Foxconn situées en Chine.

L’iPhone 8 serait équipé d’un écran de 5,8 pouces. Un focus par laser pourrait être de la partie pour le double APN dorsal. De quoi faciliter les expériences de réalité augmentée en phase avec le framework ARKit.

La recharge rapide sans fil serait aussi à mettre au compte des nouveautés.

Production sous pression

En attendant que le rideau se lève sur le package des nouveautés d’Apple pour la rentrée, la pression est mise sur la chaîne de sous-traitance en Asie pour disposer d’un premier volume conséquent de terminaux iPhone nouvelle génération.

Traditionnellement, Apple démarre la commercialisation de ses nouveaux modèles iPhone peu après la présentation en keynote. Dans ce cas précis, The Wall Street Journal évoque une mise à disposition grand public des nouveaux modèles à partir du 22 septembre.

Il existe beaucoup de différences d’appréciations en fonction des analyste sur le volume de terminaux initialement mis à disposition.

Certains évoquent jusqu’à 5 millions prêts à commercialiser dès la fin septembre (2 à 4 millions d’iPhone 8 selon KGI Securities). L’an prochain, la production pourrait passer à 40 voire 50 millions de terminaux.

Outre l’innovant terminal l’iPhone 8, Apple pourrait présenter deux nouveaux modèles de la génération iPhone 7 (iPhone 7s et 7s Plus avec des dalles respectives de 4,7 et 5,5 pouces ), qui ressemblent davantage à des mises à jour hardware et software.

Traditionnellement, Apple rencontre des difficultés d’approvisionnement pour toute nouvelle vague de smartphones mis sur le marché.  Une rupture de stock qui risque de frustrer les aficionados de la marque.

(Crédit photo : @Apple)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur