iPhone : Apple fait des concessions à la Commission européenne

CloudMobilitéRégulationsSmartphones

Face à la pression de la Commission européenne, Apple introduit davantage de flexibilité dans le développement d’applications pour l’iPhone et étend la garantie de réparation de son smartphone.

Apple et son iPhone ont évité des enquêtes formelles en acceptant un compromis avec la Commission européenne.

Alors que la marque à la pomme faisait l’objet de deux procédures préliminaires pour ses pratiques “limites” avec son smartphone depuis le printemps.

Dans un communiqué en date du 25 septembre, la Commission européenne s’est félicitée de la décision d’Apple d’assouplir les restrictions sur les outils de développement pour les applications iPhone.

Autre petite victoire : la firme américaine compte introduire un service transfrontalier de réparation de l’iPhone au sein de l’UE.

Cette disposition permettra à un client iPhone de recourir au service après-vente d’Apple en dehors du pays d’acquisition du smartphone. Ce qui peut se révéler pratique en cas de déplacement.

Apple s’engage également à recruter des fournisseurs de services tiers agréés pour assurer la garantie transfrontalière de services iPhone au cas où la firme ne disposerait pas de relais dans un pays donné.

“La réponse d’Apple à l’enquête préliminaire démontre que la Commission peut se servir des règles de concurrence établies pour aboutir à des résultats rapides sur le marché avec des bénéficies notables pour les consommateurs, sans avoir à ouvrir une procédure formelle”, déclare Joaquín Almunia, Vice-Président de la Commission européenne en charge de la concurrence.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur