iPhone : après l’euphorie, les premiers chiffres moins glamours

MobilitéSmartphones

Lors de la présentation des résultats du troisième trimestre d’Apple, tous
les regards étaient tournés vers un premier bilan de l’iPhone.

Combien d’iPhones vendues ? Le 25 juillet, Apple a présenté ses résultats financiers du troisième trimestre de son année fiscale en cours. Après le lancement en fanfare de l’iPhone le 29 juin dernier, on attendait que Steve Jobs fasse le point sur les premières retombées en termes de ventes du nouveau terminal mobile multimédia. On reste finalement insatisfait.

Le PDG d’Apple assure que l’iPhone est promis à un grand succès pour son démarrage et qu’il compte toujours parvenir à afficher un million d’unités vendues d’ici ses trois premiers mois de commercialisation (donc d’ici fin septembre). Il a également réitéré son ambition d’écouler 10 millions de terminaux d’ici fin 2008, notamment en dépassant les frontières américaines. L’annonce des accords avec des opérateurs mobiles européens ne devrait plus tarder.

Apple est juste revenu sur l’impact des deux premiers jours de mises à disposition du grand public : 270 000 “iPhone et accessoires” (comme des écouteurs ou des étuis) a permis de générer un chiffre d’affaires de 5 millions de dollars. Mais on reste loin des cumuls à 700 000 unités évoqués par des cabinets d’analystes visiblement un peu trop optimistes.

Un autre indice trouble encore un peu plus la vue globale. L’opérateur AT &T disposant d’un accord de distribution exclusif de l’iPhone, il suffirait donc de dénombrer les abonnements téléphoniques liés pour en déduire le nombre de terminaux vendus. Mauvais calcul. L’opérateur télécoms s’est contenté également de faire le point sur ce fameux premier week-end dans la vie de l’iPhone : 146 000 abonnements ont été générés en lien avec l’achat du terminal (dont 40% de nouveaux clients). L’iPhone entretient toujours une part de mystère?

A lire également : notre dossier spécial iPhone

Le bon vieux Macintosh fait de la résistance
Apple peut garder le sourire. Sur le troisième trimestre de son année fiscale (couvrant la période avril-juin 2007), la firme de Steve Jobs a réalisé un ch iffre d’affaires de 5,4 milliards de dollars (contre 4,3 milliards à la même période l’année précédente) et un résultat net de 818 millions de dollars (472 millions). Elle a vendu 1,7 million de Macintosh au cours des trois derniers mois (un nouveau record trimestriel) et 9,8 millions d’iPod.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur