iPhone : AT&T ouvre son réseau 3G aux logiciels de VoIP

CloudMobilitéRéseauxSmartphonesVoIP

L’opérateur AT&T autorise l’usage de logiciels de VoIP sur son réseau 3G à partir de l’iPhone, sous la pression de la FCC et de Google, qui ne s’était pas vu autoriser à proposer Google Voice sur le smartphone d’Apple.

Après un bras de fer orchestré contre Google et son application de VoIP Google Voice, l’opérateur AT&T, distributeur exclusif de l’iPhone aux Etats-Unis, autorise enfin l’utilisation de logiciels de téléphonie sur IP à partir de son réseau 3G, et non plus seulement depuis des bornes Wi-Fi, notamment sur l’iPhone.

En effet depuis cet été, l’outil Google Voice a maille à partir avec Apple et AT&T. Apple aurait en effet refuser d’intégrer ce service de VoIP sur son iPhone, sous prétexte que les fonctionnalités proposées par Google Voice feraient doublons avec celles présentes nativement sur le smartphone.

Mais la firme de Cupertino avait également précisé, à la demande de la FCC (Federal Communications Commission), qu’il existe aussi une clause dans le contrat la liant à AT&T l’obligeant à ne pas inclure une application qui permettrait à un mobinaute  d’utiliser le réseau de l’opérateur grâce à un logiciel de VoIP.

En effet, les opérateurs mobiles se sont toujours montrés très réticents à l’égard des logiciels de téléphonie sur IP, comme Skype, qui pourraient menacer leur business model, en raison des prix attractifs, voire de la gratuité, des communications proposées par les éditeurs de logiciels de VoIP.

Face à la pression de la FCC et de Google, la volte-face d’AT&T peut surprendre. Mais il faut aussi savoir que l’opérateur mobile renégocie son contrat de distribution de l’iPhone avec Apple, un contrat qui intéresse aussi Verizon, un de ses concurrents. En acceptant l’utilisation de logiciels de VoIP à partir de son réseau 3G, AT&T pourrait ainsi permettre à Apple de s’attirer les faveurs de nouveaux consommateurs prêts alors à franchir le pas et à se procurer un  iPhone aux Etats-Unis.

Ralph de la Vega, président et CEO d’AT&T justifie ainsi son revirement : “L’iPhone est un mobile innovant qui a sensiblement changé la donne dans l’écosystème du sans-fil quand il a été lancé il y a deux ans. Cette décision a été prise après l’évaluation des attentes de nos clients et des utilisations faites du terminal par rapport à l’ensemble des offres que nous proposons”. Josh Silverman, le P-DG de Skype, s’est félicité de cette “ouverture d’esprit” de la part d’AT&T.

A lire également sur ITespresso.fr : Dossier spécial : L’effet iPhone 3G S

Source DigitalTrends
Source DigitalTrends - Cliquez sur l'image pour l'afficher en grand

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur