iPhone : Bouygues Telecom fait des efforts sur les prix

MobilitéSmartphones

Dernier grand opérateur mobile français à lancer l’iPhone couplé à une offre maison, Bouygues Telecom a décidé de vendre le terminal d’Apple moins cher que SFR et Orange.

Contrairement à SFR, qui, au moment du lancement de ses offres spécial iPhone, début avril, s’était aligné sur les prix pratiqués par Orange, Bouygues Telecom fait des efforts. Prévu pour sortir le 29 avril prochain, l’iPhone 3G made in Bouygues Telecom sera ainsi vendu 89 euros pour la version 8Go et 189 euros, pour le modèle de 16 Go, soit une remise de 10 euros par rapport aux offres mises en avant par ses deux concurrents.

Ces tarifs pourront être validés, à condition que les clients souscrivent aux forfaits dédiés. Ils débutent à 37,90 euros pour un forfait 2 heures de communication, accompagné d’un accès illimité à l’Internet mobile sur les réseaux 3G+ (la couverture devrait atteindre 75% de la population à l’été 2009) et Wi-Fi et de l’envoi illimité de SMS. Le mobinaute peut aussi choisir la formule à 65,90 euros par mois, pour quatre de communications, avec surf Internet et SMS en illimité.

Ces forfaits sont aussi plus avantageux que ceux mis en avant par Orange (39 euros par mois pour une heure seulement de communication) et SFR (41,90 euros mensuel pour également une seule heure de communication). Autre atout appréciable des offres de Bouygues Telecom : alors que SFR et Orange se réservent le droit de limiter le débit de l’accès à l’Internet mobile à partir de 500 Mo d’échanges de données par mois, Bouygues Telecom, lui, fait grimper ces possibilité d’échanges de données à 2 Go…

Se donner toutes les chances de capter les déçus de SFR et d’Orange

Le troisième opérateur mobile n’a pas non plus oublié les professionnels. En choisissant de souscrire aux offres Neo Pro 24/24 (téléphonie illimité du lundi au vendredi ou au samedi, selon l’offre choisie), les clients pourront recevoir un iPhone 8 Go pour 29 euros, soit 60 euros de remboursement sur un iPhone à 89 euros, ou un iPhone de 16 Go pour 129 euros, avec le même remboursement de 60 euros.

Par ses prix d’appels attractifs, Bouygues Telecom montre ainsi concrètement son envie de convertir ses abonnés à l’iPhone et de partir à la conquête de nouveaux clients, peut-être déçus par SFR en la matière, qui a pratiquement calqué ses offres sur celles d’Orange. Surtout que le terminal d’Apple représente une vraie niche à bénéfices : SFR compte en effet commercialiser quelques 800 000 iPhone d’ici la fin 2010. Jusqu’à début mars, Orange, alors qu’il était encore le seul sur le marché à vendre l’iPhone, a annoncé avoir réussi à écouler 810 000 modèles depuis le début de sa commercialisation en France, en novembre 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur