L’iPhone a dix ans : « Fabriquons notre téléphone portable » disait Steve Jobs

MobilitéSmartphones
iphone-apple-dix-ans

Le 9 janvier 2007, Steve Jobs dévoilait l’iPhone. Un concept de smartphone devenu le produit vedette d’Apple. Revivez sa genèse (vidéo).

C’est l’anniversaire d’une nouvelle ère dans le numérique : l’iPhone a dix ans. Le 9 janvier 2007, Steve Jobs levait le voile sur le terminal mobile qui faisait déjà tourner la tête avant sa sortie dans le cadre d’une keynote organisée dans le cadre du MacWorld Expo de San Francisco.

L’iPhone constituait un nouveau défi pour Apple qui avait l’ambition de secouer le marché de la téléphonie mobile. ITespresso.fr avait déjà suivi l’évènement à l’époque.

Le premier téléphone mobile « révolutionnaire » d’Apple selon le CEO co-fondateur est doté d’un écran tactile de 3,5 pouces.

Il intègre un appareil photo de 2 mégapixels et dispose d’une capacité de stockage entre quatre et huit gigaoctets de mémoire flash.

Avec la connectivité embarquée sur le premier modèle iPhone, on mesure le chemin parcouru : GSM, Edge, Wi-Fi (802.11b/g) et Bluetooth. A l’époque, un accord de distribution exclusif avait été signé aux Etats avec Cingular (opérateur mobile, filiale d’AT&T).

Le bouquet de services mobiles multimédia est basique : navigation Internet (avec une version mobile de Safari), messagerie électronique et recherche sur mobile, cartographie avec Google Maps. L’App Store, la place de marché d’applications, n’arrive qu’en 2008.

« Pour l’anecdote, le prototype qu’utilise alors sur scène le patron d’Apple n’est pas encore tout à fait abouti et est même victime de bugs. La démonstration n’en est pas moins époustouflante », précise Le Parisien dans son article pour célébrer l’anniversaire.

Fusion entre concepts de l’iPad et de l’iPhone

Dans sa remarquable biographie sur Steve Jobs, Walter Isaacson évoque la genèse de l’iPhone avec des premières réflexions sur un projet de téléphone mobile qui fusent à partir de 2005.

Après avoir lancé le baladeur numérique iPod (représentant 45% du chiffre d’affaires de la « Marque à la pomme » en 2005), Apple prend conscience qu’il faut aller au-delà pour conserver la main sur la musique numérique et l’intégrer dans un produit multi-fonction comme un téléphone mobile.

« Le seul appareil qui puisse nous piquer notre place, c’est le téléphone portable », prédisait Steve Jobs. Après une première tentative d’intégration d’un iPod dans un modèle Motorola (ROKR), le CEO d’Apple tape du poing. « J’en ai assez de traiter avec des entreprises stupides comme Motorola (…) Fabriquons le nous-même. »

Après la conception de l’iPod, Tony Fadell est appelé à la rescousse pour ce nouveau projet. Alors qu’à l’époque, Apple travaillait déjà sur un autre produit : une tablette électronique. Les projets ont été fusionnés : « Autrement dit, le concept de l’iPad fût imaginé avant la naissance de l’iPhone et influa sur son développement. »

Le concept de multi-touch a fasciné Steve Jobs, qui a balayé l’idée rapidement d’un écran physique façon BlackBerry sur le futur iPhone. Place au tactile.

Jonathan Ive, le designer de référence chez Apple, est mis à contribution pour façonner le « smartphone joujou ».

Mais il faut également mentionner la contribution de l’équipe française du chercheur Jean-Marie Hullot, un ami de Steve Jobs qui a travaillé pour Apple au développement de services de téléphonie mobile dans la période 2001 – 2006 selon L’Express.

Ballmer : l’iPhone est trop cher, ça ne marchera pas

La commercialisation du premier iPhone démarre en juin 2007 aux Etats-Unis. Il faudra attendre le mois de novembre pour la France avec un premier accord exclusif signé avec Orange.

Lors d’une interview sur CNBC, Steve Ballmer, patron de Microsoft, crucifie l’iPhone. « C’est le téléphone le plus cher du monde [500 dollars à l’époque,ndlr]. Et il ne plaira pas aux gens…Il n’a pas de clavier. »

Nokia, Microsoft et d’autres concurrents s’en mordent encore les doigts : fin 2010, Apple a vendu 90 millions d’iPhone et s’empare de la moitié du chiffre d’affaires de la téléphonie mobile dans le monde.

Depuis, 15 modèles iPhone sont sortis en dix ans…En attendant la prochaine vague de la génération iPhone 8. Le 9 mars 2015, Apple annonçait avoir vendu plus de 700 millions d’iPhone depuis le lancement en 2007, rappelle Wikipedia.

La success-story continue. Sur le quatrième trimestre de son exercice 2016 (clos fin septembre 2016), Apple revendique 45,513 millions d’unités écoulées (en baisse de 5%), ce qui génère un chiffre d’affaires de 28,1 milliards de dollars (presque 60% du CA global).

Selon Gartner, la firme de Cupertino détient une part de marché de 11,5% dans le segment smartphone à la fin du troisième trimestre 2016, derrière Samsung (19,2%)

Vidéo YouTube de la keynote de Steve Jobs en lien avec le lancement de l’iPhone (9 janvier 2007) :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur