iPhone : le site Jailbreakme promet un déblocage instantané

MobilitéSmartphones

Le nouveau site non officiel permettrait de supprimer automatiquement toutes les protections de l’iPhone d’Apple.

Un groupe de développeurs ont mis en ligne un site Web à travers lequel il est possible de supprimer automatiquement les restrictions logicielles sur l’iPhone d’Apple, ainsi que sur l’iPod Touch. Il permet d’installer et d’exécuter un package logiciels qui ouvre une procédure dite de ‘jail-breaking’. Le processus débloque les verrous logiciels qui empêchent les utilisateurs d’installer des applications tierces sur les terminaux mobiles d’Apple.

La procédure exploite une vulnérabilité dans la manière dont l’iPhone traite les fichiers images Tiff et qui expose les utilisateurs à un risque d’exécution de code à distance. Après avoir exécuté la procédure de jail-breaking et procédé à l’installation, le logiciel corrigerait la vulnérabilité pour protéger les utilisateurs des risques liés à des “exploits” (exploitation d’une faille non corrigée par l’éditeur) ultérieurs.

En revanche, le processus ne permet pas aux détenteurs américains d’iPhone de débloquer le verrou SIM qui lie le smartphone d’Apple au réseau de l’opérateur AT&T. Les utilisateurs, qui souhaitent débloquer leur iPhone, devront télécharger et installer un logiciel différent.

Selon les créateurs du site Jailbreakme, le processus n’entraînera pas de problèmes de “bricking” c’est à dire des fonctionnalités d’iPhone qui ne marchent plus pour les utilisateurs de terminaux déjà piratés (voir article de Vnunet.com en anglais en date du 28 septembre sur le sujet). De plus, il sera facile d’inverser le processus grâce à la fonction de restauration logicielle de l’appareil.

L’installation de logiciels tiers sur l’iPhone a posé de nombreux problèmes pour les utilisateurs et les développeurs. Apple a déclaré qu’il ne tolérerait pas ou ne soutiendrait pas ce processus. Il a également fait savoir qu’il ne ferait aucun effort particulier pour supprimer le logiciel des iPhones piratés.

Apple espère résoudre le problème d’ici février prochain avec un kit autorisé de développement logiciel qui permettra aux développeurs de créer des applications tierces autorisées sur l’iPhone. La firme de Steve Jobs autorise actuellement les développeurs à créer des applications tierces uniquement exécutées via le navigateur Web Safari.

AVERTISSEMENT : Les utilisateurs ne doivent pas accéder sur le site Jailbreakme à partir de leur iPhone ou de leur iPod Touch car le processus sera instantanément exécuté.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 30 octobre 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur