iPhone : trois téléphones sur quatre vendus chez Orange à Noël

CloudMobilitéSmartphones

Dans Les Echos, Didier Lombard, P-DG de France Telecom, souligne l’incroyable succès de l’iPhone : le smartphone d’Apple a représenté 77% des ventes de mobiles lors des fêtes de fin d’année.

Malgré la fin à l’exclusivité d’Orange concernant la vente de l’iPhone en France, le smartphone d’Apple reste une aubaine pour France Telecom. Dans un entretien accordé aux Echos, Didier Lombard, P-DG de l’opérateur historique français, explique qu’“à Noël, 77 % des téléphones vendus avec un forfait par Orange ont été des iPhone”.

Didier Lombard semble être le premier fan de l’iPhone au sein de son entreprise. “Je n’arrive pas à caractériser ce phénomène, à expliquer pourquoi tant d‘industriels courent derrière et n’arrivent à le rattraper. Je passe moi-même ma journée à me connecter à Internet sur mon iPhone. Pour l’instant, je ne connais pas de téléphone dont l’ergonomie pour l’Internet mobile soit aussi agréable”, souligne-t-il.

Depuis le lancement officiellement officiel du smartphone de la firme de Cupertino en France, initié par Orange, alors distributeur exclusif en novembre 2007, le premier opérateur opérateur mobile a réussi à écouler 1,7 million d’iPhone. Rien qu’en 2009, deux millions d’iPhone ont trouvé preneur en France.

Même si SFR et Bouygues Telecom n’ont pas encore dévoilé leurs chiffres de ventes pour le quatrième trimestre et les fêtes de fin d’année, les deux opérateurs estimaient avoir écoulé 500 000 iPhone fin octobre pour SFR et 330 000 pour Bouygues Telecom à la fin novembre.

Cette ruée sur l’iPhone en cette période de Noël est certainement due à la baisse des tarifs de vente mis en place notamment par Orange, et qui a dû convaincre bon nombre de consommateurs de franchir le pas. Jugez plutôt : chez le premier opérateur mobile, le prix de l’iPhone 3G 8 Go est passé à 19 euros, avec la souscription obligatoire d’un forfait Origami (43,90 euros par mois), et le modèle 3G S de 16 Go est descendu à 59 euros.

Si SFR pratique lui aussi de nouvelles offres spécial iPhone tout aussi intéressantes, Bouygues Telecom ne leur a pas encore emboîté le pas…

France Telecom n’est pas “à la merci d’Apple”

Didier Lombard souligne toutefois que, même si l’iPhone représente une très belle opportunité, Orange n’est pas “à la merci d’Apple”. Le P-DG de France Telecom constate ainsi qu’il commercialise tout un panel de smartphones concurrents, comme les mobiles sous Android…

Début novembre, Orange avait même expliqué vouloir remettre à plat le contrat de distribution imposé par Apple, en renégociant certaines clauses jugées excessives par l’opérateur.

Par ailleurs, pour mettre fin aux problèmes de surfacturation 3G “d’un montant exorbitant” rencontrés par certains mobinautes français ces derniers mois, Didier Lombard a expliqué que France Telecom réfléchissait “à l’utilisation d’autres termes que le terme “illimité”” dans ses offres.

Fin novembre, l’opérateur avait déjà annoncé que “toute facture supérieure à 200 euros sera bloquée et donnera lieu à une prise de contact personnalisée avant son envoi”.

A lire également sur ITespresso.fr : Dossier : L’effet iPhone 3G S


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur