iPhone X : un smartphone à plus de 1 000 euros a aussi ses fragilités

MobilitéSmartphones
iphone-x-vitre

Des tests de chute démontrent que la vitre arrière de l’iPhone X est l’un des éléments les plus fragiles… tout en étant l’un des plus chers à réparer.

L’iPhone X, un « téléphone à haut risque » ? C’est ce que prétend SquareTrade.

Le spécialiste de l’assurance des produits électroniques grand public – qui évolue depuis l’an dernier dans le giron du groupe Allstate – déplore les « frais élevés » qu’Apple demande pour la plupart des réparations, alors même que la firme n’avait jamais commercialisé d’iPhone « aussi fragile ».

Il en veut pour preuve les résultats de ses tests de résistance : une chute de côté et sur le dos suffit à rendre l’écran inopérant… et surtout à fissurer de toutes parts le panneau arrière, faisant apparaître des éclats de verre qui « rendent difficile de tenir le téléphone ».

Cnet se montre plus mesuré dans ses propos, mais en arrive à la même conclusion : « Si vous venez de dépenser 1 000 dollars ou plus dans un iPhone X, mettez-lui une coque maintenant ! »

Une seule chute de 90 cm (hauteur moyenne d’une poche) a suffi au site spécialisé pour casser le panneau arrière.

Du côté d’Apple, on clame que « le nouvel iPhone est conçu pour durer », non sans reconnaître qu’il n’est « pas indestructible ».

La firme de Cupertino admet, en parallèle, l’existence d’un autre problème. L’une des pages d’assistance relative à l’iPhone X a été mise à jour pour préciser que l’écran OLED peut être victime d’un phénomène déjà constaté sur le Pixel 2 XL de Google : la rémanence des images (« burn-in »).

Le YouTuber JerryRigEverything, habitué des crash-tests de téléphones, regrette d’autant plus la fragilité de la vitre arrière – dont la réparation est facturée 549 dollars, ou 300 dollars pour les détenteurs de la garantie AppleCare – que le téléphone est, pour le reste, « incroyablement solide ».

Crédit photo : Apple


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur