IP/MPLS, IPv6, M2M…Orange Business Services veut moderniser son réseau et ses offres

Cloud

La division des services BtoB de l’opérateur télécoms prépare son réseau du futur afin d’améliorer la qualité de ses services.

Au cours du premier trimestre 2009, Alcatel-Lucent a achevé le déploiement d’une infrastructure IP/MPLS pour le compte d’Orange Business Services.

Ce chantier, qui s’était étalé sur l’année 2008, va permettre à la division BtoB de France Telecom d’élargir son offre de services d’entreprise, de les rendre plus flexible et d’améliorer la qualité de service : Ethernet, réseaux privés virtuels IP, voix sur IP…

Pour déployer cette stratégie de convergence réseau, Orange Business Services a retenu l’offre de routeur de services térabit IP/MPLS d’Alcatel-Lucent (7750 SR). L’équipementier français assure que plus de 260 fournisseurs de services dans plus de 100 pays ont déjà adopté ce type d’offre IP/MPLS*.

La division de l’opérateur orientée services professionnels pour le compte des entreprises fournit des efforts conséquents pour évoluer vers un réseau nouvelle génération. Ainsi, mi-mai, il avait annoncé le déploiement du protocole IP version 6 (IPv6) sur son réseau MPLS IP VPN.

“Orange Business Services est le premier fournisseur global de services de communication à proposer l’IPv6 sur le marché des IP VPN mondiaux”, se targue-t-il au détour d’un communiqué de presse. Ce mouvement favoriserait l’émergence d’applications nouvelles comme le Machine-to-Machine (M2M) et des capteurs en réseau.

L’avenir en M2M

Justement, dans ce dernier domaine, Orange Business Services a annoncé la semaine dernière la création de l’International M2M Center (IMC), une entité basée à Bruxelles au sein de Mobistar (groupe France Telecom), dédiée aux services de communications M2M. Mi-janvier, elle avait même procédé à une opération de croissance externe pour se renforcer dans le M2M : la société française Data & Mobiles.

Cette division contribue au fonctionnement de plus d’un million de cartes SIM M2M actives en Europe. Une manière d’afficher sa volonté d’être l’un des leaders dans ce segment d’activité en forte croissance.

Au cours du premier trimestre 2009, le chiffre d’affaires du secteur Entreprises (ligne de compte à laquelle est rattachée la division Orange Business Services) s’élève à 1,926 milliard d’euros (en hausse de 0,4% à base comparable par rapport à la même période l’année précédente).

MPLS : intégrer plusieurs réseaux dans une solution unique
*Le Mutltiprotocol Label Switching (MPLS) est un réseau de commutation de paquets. Les paquets entrant sur le réseau sont étiquetés et passent à travers un chemin commuté par étiquette (Label Switched Path ou LSP). Le fournisseur de service peut alors créer des réseaux privés pour ses clients. Le MPLS présente un autre avantage en ce qu’il peut créer des circuits de bout en bout sur plusieurs types de réseaux, dont les réseaux ATM, à relayage de trames et Ethernet, permettant ainsi aux entreprises d’intégrer plusieurs réseaux dans une solution unique (source OBS).

Au cours du premier trimestre 2009, Alcatel-Lucent a achevé le déploiement d’une infrastructure IP/MPLS pour le compte d’Orange Business Services.

Ce chantier, qui s’était étalé sur l’année 2008, va permettre à la division BtoB de France Telecom d’élargir son offre de services d’entreprise, de les rendre plus flexible et d’améliorer la qualité de service : Ethernet, réseaux privés virtuels IP, voix sur IP…

Pour déployer cette stratégie de convergence réseau, Orange Business Services a retenu l’offre de routeur de services térabit IP/MPLS d’Alcatel-Lucent (7750 SR). L’équipementier français assure que plus de 260 fournisseurs de services dans plus de 100 pays ont déjà adopté ce type d’offre IP/MPLS*.

La division de l’opérateur orientée services professionnels pour le compte des entreprises fournit des efforts conséquents pour évoluer vers un réseau nouvelle génération. Ainsi, mi-mai, il avait annoncé le déploiement du protocole IP version 6 (IPv6) sur son réseau MPLS IP VPN.

“Orange Business Services est le premier fournisseur global de services de communication à proposer l’IPv6 sur le marché des IP VPN mondiaux”, se targue-t-il au détour d’un communiqué de presse. Ce mouvement favoriserait l’émergence d’applications nouvelles comme le Machine-to-Machine (M2M) et des capteurs en réseau.

L’avenir en M2M

Justement, dans ce dernier domaine, Orange Business Services a annoncé la semaine dernière la création de l’International M2M Center (IMC), une entité basée à Bruxelles au sein de Mobistar (groupe France Telecom), dédiée aux services de communications M2M. Mi-janvier, elle avait même procédé à une opération de croissance externe pour se renforcer dans le M2M : la société française Data & Mobiles.

Cette division contribue au fonctionnement de plus d’un million de cartes SIM M2M actives en Europe. Une manière d’afficher sa volonté d’être l’un des leaders dans ce segment d’activité en forte croissance.

Au cours du premier trimestre 2009, le chiffre d’affaires du secteur Entreprises (ligne de compte à laquelle est rattachée la division Orange Business Services) s’élève à 1,926 milliard d’euros (en hausse de 0,4% à base comparable par rapport à la même période l’année précédente).

MPLS : intégrer plusieurs réseaux dans une solution unique
*Le Mutltiprotocol Label Switching (MPLS) est un réseau de commutation de paquets. Les paquets entrant sur le réseau sont étiquetés et passent à travers un chemin commuté par étiquette (Label Switched Path ou LSP). Le fournisseur de service peut alors créer des réseaux privés pour ses clients. Le MPLS présente un autre avantage en ce qu’il peut créer des circuits de bout en bout sur plusieurs types de réseaux, dont les réseaux ATM, à relayage de trames et Ethernet, permettant ainsi aux entreprises d’intégrer plusieurs réseaux dans une solution unique (source OBS).

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur