iPod : un hit ou un flop ?

Mobilité

Une semaine après la présentation de l’iPod au public, une question brûle les lèvres : l’appareil est-il un iMac ou un Cube en puissance ? La demande semble hésitante aux Etats-Unis, où certains revendeurs en ligne parlent d’un résultat meilleur que celui attendu, quand d’autres n’annoncent aucun fanatisme exacerbé. A l’inverse de ses portables, mais à l’instar de ses iMac, Apple devra sans doute pousser à la consommation.

Une des premières réactions émises par un utilisateur lecteur de MacCentral la semaine dernière était assez explicite : l’iPod (voir édition du 23 octobre 2001) est un beau produit, bourré de technologie, mais le prix fait réfléchir à deux fois, disait en substance l’intervenant. Et de penser à haute voix : il faudra sans doute attendre quelques mois avant de pouvoir s’offrir ce modèle à un prix raisonnable ou avec une capacité de disque dur plus importante. Comme si elle répondait à cette question, Apple France précisait la semaine dernière que “les efforts se feront sans doute plus du côté du prix que de la capacité de stockage”. En attendant, les revendeurs américains ont donné à nos confrères de News.com un premier aperçu de la demande pour le nouveau produit, qui semble assez hésitante. Autant certains revendeurs n’ont-ils pas eu l’occasion de voir des hordes d’aficionados exigeant d’en obtenir un, autant d’autres ont connu une demande excédant les niveaux attendus. Mais ces premières réactions sont bien évidemment assez subjectives, aucune quantité n’ayant été annoncée par les revendeurs interrogés. Seule certitude : certains des commerçants font clairement la fine bouche et n’entendent pas mettre plus de quelques unités de ce produit en stock. Reste l’un des plus gros revendeurs en VPC et ventes sur le Web, Micro Warehouse, qui accepte déjà des commandes pour le produit et indique que la demande a excédé les attentes. Bref, rien ne permet de savoir encore si l’iPod sera ou non le levier de la croissance d’Apple (voir édition du 24 octobre 2001).

Vers des bundles Mac / iPod ?

Faut-il s’attendre à une levée en masse des clients pour faire l’acquisition de l’iPod ? Habituellement, il s’agit du mouvement relevé lors du lancement d’un ordinateur par Cupertino. Une première vague très forte de demande, qu’Apple a d’ailleurs beaucoup de mal à prévoir, l’obligeant à des contorsions logistiques incroyables pour réussir à livrer ses nouvelles machines. La sortie de ce nouvel appareil est pour le moment inhabituelle. Certains des fanatiques qui se sont exprimés attendent surtout de pouvoir mettre la main sur le lecteur pour juger de sa qualité. Un revendeur de New York fait la même remarque : à l’inverse des Macs, qui sont bien connus des fans, les clients de la Pomme vont vouloir voir le produit pour juger de la valeur de leur investissement. Le lancement commercial de l’iPod le 10 novembre permettra sans doute d’obtenir une image plus nette de la perception du marché. Un début sur les chapeaux de roue ne semble pas envisageable pour plusieurs raisons : le prix assez élevé de l’appareil (voir édition du 26 octobre 2001), l’incompatibilité avec les PC (voir édition du 25 octobre 2001) et la situation économique difficile. Mais il ne faut pas sous-estimer la puissance du bouche à oreille dans cette communauté et il y a fort à parier que si les ventes ne décollent pas, Apple cherche à les pousser en proposant des packs comprenant l’ordinateur et l’iPod pour un prix spécialement étudié. La firme réalise déjà ce type d’offre avec l’iMac actuellement, autour d’un appareil photo numérique offert gracieusement (seuls des frais de port de 150 francs sont demandés). Mais la firme le fera-t-elle assez tôt, ou reproduira l’erreur commise avec le G4 Cube, resté trop longtemps hors de prix…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur