iPod : Apple n’oublie pas ses baladeurs malgré le streaming

E-commerceMarketingMobilité
3 0

Apple vient de renouveler en partie sa gamme de baladeurs numériques iPod avec un focus sur l’iPod Touch.

Chez Apple, il faut remonter à 2012 pour voir la dernière mise à jour de la gamme de baladeurs audio iPod. Sont concernés les versions iPod Touch, Nano et Shuffle.

Ces deux derniers modèles n’évoluent guère d’un point de vue des composants. Ils héritent seulement de nouvelles couleurs : bleu sombre, rose et or.

Une mise à jour esthétique qui pourrait bien signer un simple prolongement de leur commercialisation avant un futur arrêt définitif.

Le réel objet de cette mise à jour concerne en fait l’iPod Touch, le pendant sans connexion cellulaire de l’iPhone. De l’iPhone 5s plus exactement puisqu’il conserve l’écran de 4 pouces affichant une définition de 1136 par 640 pixels (contre 1334 x 750 pixels pour l’iPhone 6 mais 1920 par 1080 pixels pour l’iPhone 6 Plus).

Mais, la ressemblance avec l’avant-dernier iPhone s’arrête là. L’iPod Touch 2015 troque en effet son chiche SoC A5 contre l’A8 des iPhone 6 et 6 Plus.

Le processeur 64 bits de cette puce serait toutefois cadencé à 1,1 GHz (contre 1,4 GHz pour celui des iPhone 6 et 6 Plus), selon TechCrunch. En revanche, on ne sait si son GPU est logé à la même enseigne avec une baisse de sa fréquence d’horloge.

Apple met toutefois l’accent sur l’expérience en matière de jeu vidéo grâce au SoC A8. Puce qui embarquerait également 1 Go de mémoire vive (comme pour les iPhone 6 et 6 Plus). Ce nouveau modèle gagne aussi le coprocesseur de mouvement M8 (qui traite les données en provenance de son gyroscope à trois axes et de son accéléromètre.

Au registre des améliorations, on notera celles concernant les 2 APN. En particulier, l’APN dorsal est maintenant équipé d’un capteur de 8 mégapixels. Il permet notamment de saisir des panoramas de 43 mégapixels et supporte la prise de vue en rafale ainsi qu’en slo-mo (ralenti).

Il ne supporte toujours pas la géolocalisation par GPS, ce qui n’est pas de nature à séduire les adeptes de la course à pied, tout comme l’absence de modem cellulaire (on est bien en présence d’un baladeur mp3).

En revanche, il gagne le support du standard Wi-Fi 802.11ac et celui du Bluetooth 4.1, ce qui en fait le premier produit Apple compatible avec cette mouture du Bluetooth.

Un bond est également franchi en termes de stockage avec l’introduction du modèle doté de 128 Go pour 489 euros. Le premier tarif débute toujours à 239 euros (16 Go) suivi des versions à 289 euros (32 Go) et 369 euros (64 Go).

Enfin, la mise à jour passe également par de nouvelles couleurs : or comme pour les derniers iPhone et iPad mais aussi bleu et rose.

Avec cet appareil qui évolue sous iOS 8.4 (et est éligible à la mise jour iOS 9 prévue cet autonmne), Apple entend donner un coup de fouet aux ventes d’iPod. C’est aussi une manière d’apporter Apple Music (ainsi que Beats 1 et Connect) au plus grand nombre.

Quel est le volume d’iPod écoulés depuis le lancement du baladeur en 2001 ? 400 millions d’unités jusqu’à fin 2014 (après Apple a cessé de communiquer sur le sujet).

Sur la seule  années 2008, Apple en avait vendu un volume de 54,83 millions d’unités écoulées. Mais, sur le dernier exercice complet fiscal, la chute est considérable : 14,4 millions.

Mais n’oublions pas que, cet été, la grande nouveauté dans la musique numérique, c’est la sortie de la plateforme de musique en streaming Apple Music.

iPod_Touch_2015
iPod Touch : Apple sort la nouvelle collection été 2015

 

(Crédit photo @Apple)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur