iPod Mini : grand déballage sur Internet

Mobilité

Le dernier baladeur numérique d’Apple n’échappe pas à la règle des fans de la firme : les premiers à avoir reçu l’iPod Mini n’ont pas manqué de partager leur enthousiasme.

Depuis le 18 février, les premiers iPod Mini (voir édition du 7 janvier 2004) commencent à arriver chez les impatients qui les avaient commandés sur l’AppleStore dès le 6 janvier dernier. Selon le site Think Secret, les premiers modèles sont partis des entrepôts taiwanais à la fin de la semaine dernière. La commercialisation de l’iPod Mini débutera aux Etats-Unis le 20 février à 18 heures et en Europe à la fin du mois d’avril. Apple a indiqué que 100 000 précommandes avaient été enregistrées depuis le lancement de son baladeur début janvier. Le site iPodlounge souligne de son côté que les répondeurs automatiques des magasins américains d’Apple précisent que “les premières livraisons de l’iPod Mini ne devraient pas répondre à la demande incroyable”. Cet engouement pour le nouveau baladeur mettent à mal les critiques formulées au moment de sa présentation par une part très importante de la communauté Mac. Le tarif de près de 250 dollars (299 euros en Europe) avait été pointé du doigt par les aficionados de la firme après la keynote de Steve Jobs, lors de la dernière expo MacWorld de San Francisco. Si le niveau de prix peut être considéré comme élevé – surtout en Europe compte tenu du cours de l’euro face au dollar – il faut prendre en considération l’importance de la miniaturisation appliquée à l’appareil et l’innovation qu’elle implique.

Des utilisateurs enthousiastes

Pour mieux comprendre l’effort réalisé par Apple pour réduire encore la taille de son lecteur, mieux vaut se fier aux premiers utilisateurs qui ont reçu l’instrument. Mike Wandland, qui tient sa chronique des nouvelles technologies sur le site Tech:Knowledge, n’a pas hésité à tourner et à mettre en ligne une petite vidéo pour montrer les quelques différences entre l’iPod et l’iPod Mini. Ses conclusions : hormis la taille, l’iPod Mini nécessite une base d’accueil adaptée, est moins épais et dispose d’un écran moins grand que son aîné. Et il n’est pas le seul à parader avec cet engin : un autre acheteur, connu sous son pseudonyme “Perpedersen”, a lui aussi déballé la boîte de l’iPod Mini. “J’ai reçu mon iPod Mini couleur argent aujourd’hui”, indique-t-il sur iPodlounge, un site de référence pour l’iPod, “je l’ai commandé quelques minutes après la présentation de MacWorld SF le 6 janvier dès qu’ils ont été mis en vente sur l’Apple Store. J’en ai commandé un couleur argent et un autre en rose. Le modèle couleur argent est arrivé aujourd’hui et le rose est toujours à Indianapolis (je suis de Chicago)”. C’est devenu presque un rituel : lors du lancement de nouveaux produits, les premiers à les recevoir en font profiter la communauté des utilisateurs. On a même vu des acquéreurs réunir leurs amis pour de grandes parties de déballage de cartons (voir édition du 7 mars 2002). L’occasion de faire la fête et d’organiser une soirée spéciale. L’iPod Mini ne semble pas devoir échapper à cette tradition : “Incroyable les gars ! Cette chose est tout bonnement incroyable. Elle semble vraiment minuscule dans ma main”, clame ainsi Chris Derry, l’un des premiers à avoir reçu le baladeur. “Je n’aurais jamais pensé qu’il serait plus petit que mon téléphone portable”, surenchérit un autre. Passés les premiers émois, les utilisateurs restent toutefois pragmatiques : autant Mike Wendland que Chris Derry précisent que la taille du baladeur va plaire particulièrement aux dames. Sans doute un des arguments les plus percutants pour comprendre le succès annoncé de l’iPod Mini.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur