L’IPS conquiert les moniteurs d’Acer

Mobilité
moniteurs-acer-wqhd

Acer fait le pari de substituer aux configurations en double écran une sélection de moniteurs IPS haute résolution, de 27 à 29 pouces de diagonale.

Avec l’objectif de couvrir tous les pans de l’infrastructure informatique en entreprise, Acer accorde une place stratégique au poste de travail dans le développement de ses activités BtoB.

Au-delà de la mobilité et des clients légers, la réflexion se porte sur les moniteurs et s’illustre avec trois modèles de 27 à 29 pouces qui investiront le catalogue d’ici la rentrée.

Tête d’affiche de cette offre, la référence T272HUL – annoncée à 999 dollars HT, soit environ 900 euros TTC – prend la suite du T272HL, lancé en début d’année.

D’un modèle à l’autre, la continuité est de mise, notamment en matière de design.

La principale amélioration, qui entraîne cependant une forte hausse de prix (plusieurs centaines d’euros de différence), concerne la dalle.

Si le T272HL embarque une dalle MVA en Full HD 1080p, son successeur passe à l’IPS, en résolution 2560 x 1440 points (WQHD).

Acer a retenu cette technologie d’affichage pour ses angles de vision : 178 degrés à l’horizontale comme à la verticale, caractéristique immuable et généreusement mise en avant, tout comme une profondeur de 24 bits (1,07 milliard de couleurs) et un temps de réponse de 5 ms.

Peu d’informations, en revanche, quant aux taux de luminosité et de contraste. Tout au plus est-il fait mention d’un rétroéclairage LED…

Le propos se recentre sur la connectique (VGA, DVI, HDMI, concentrateur USB 3.0) et la modularité du pied asymétrique, inclinable de 80 degrés pour utiliser le moniteur comme une tablette tactile.

acer-t272hul

Dans une gamme de prix inférieure (599 dollars, soit environ 540 euros TTC), les modèles B276HUL et B296CL se positionnent dans une logique “prosumer”, à mi-chemin entre usages personnels et professionnels.

On ne perd pas en résolution (2560 x 1400 points sur 27 pouces pour le premier ; 2560 x 1080 points sur 29 pouces pour le second), mais en qualité (16,7 millions de couleurs), en commodité (pas de technologie tactile) et en flexibilité.

Au pied asymétrique se substitue un socle ‘ErgoStand’, autour duquel l’écran peut tout de même pivoter pour une utilisation en mode portrait.

La connectique, a contrario, s’étoffe : le concentrateur USB 3.0 comporte 4 ports et on compte deux entrées HDMI en complément au DisplayPort et au DVI-D.

L’un des bénéfices revendiqués du B296CL et son format 21:9, c’est la possibilité de diviser la zone d’affichage en deux sections horizontales (1280 x 1080 points en standard).

Parvenir à substituer ce moniteur à une configuration de type Dual Screen est gage de retour sur investissement. Un concept à exploiter, d’autant plus que les applications optimisées pour un rendu natif en 21:9 ne courent pas encore les rues.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur la 3D ?

Crédit photos : Acer


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur