IPTV : Club Internet bascule sa télévision sur MPEG-4

Cloud

En adoptant le tout MPEG-4 pour ses flux vidéo, Club Internet élargit le
nombre d’abonnés éligibles à la télévision par ADSL.

Club Internet va faire évoluer son offre tripe play. Non pas en termes de contenu ou de service mais de technologie. A l’échéance fin mars 2007, le fournisseur Internet de T-Online France diffusera intégralement ses flux audiovisuels sur la norme MPEG-4 au dépens du MPEG-2 actuel.

La bande passante nécessaire pour bénéficier des services de télévision sur ADSL et de vidéo à la demande passera de 3,8 à 2,4 Mbit/s. Ce qui devrait considérablement élargir le nombre d’abonnés éligibles à l’offre TV. Mais Club Internet se refuse à dévoiler le parc de clients potentiellement touchés par cette évolution technique. Ni même le nombre d’abonnés à l’offre triple play sur les 600 000 comptes haut débit estimés (500 000 à fin mai 2006).

Pour le client abonné à l’offre triple play (Club Internet3), l’opération devrait être totalement transparente. Son décodeur TV/magnétoscope numérique est déjà compatible avec le MPEG-4. Seule une mise à jour des encodeurs, fournis par le prestataire américain Harmonic Inc sur une solution Microsoft TV, au niveau de la tête du réseau s’avère indispensable.

Que va-t-il se passer pour les programmes en haute définition (encodés par défaut en MPEG-4) que propose Club Internet depuis novembre dernier ? Ils resteront accessibles à l’ensemble des abonnés éligibles à la télévision par ADSL comme c’était déjà le cas malgré des débits “un plus élevés”, précise le service communication du FAI.

Reprendre l’avantage

Si Club Internet avait essuyé un certain retard concurrentiel avec le lancement de son offre de télévision par ADSL en juin 2006, le FAI pourrait bien est en passe de reprendre l’avantage d’un point de vue technologique.

D’une part, il se met en position de pouvoir accueillir les flux MPEG-4 des diffuseurs qui deviendront la norme (ne serait-ce que pour la vulgarisation de la HD). D’autre part, son parc de décodeurs TV homogène facilite la transition des formats à moindre coûts là où ses concurrents restent bloqués par un indispensable renouvellement matériel des décodeurs les plus anciens (qui ne supportent que le MPEG-2).

Reste à savoir si les internautes non éligibles aux offres TV de Free, Neuf Cegetel, Alice et Tele2, auront le réflexe de se tourner vers Club Internet pour vérifier la disponibilité du service de télévision en ligne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur