IPv6 : Le futur des télécoms et du numérique arrive progressivement (volet 2)

Cloud

Seconde partie de notre série de sujets consacrés à IPv6 avec le point de vue des constructeurs de matériels réseaux.

Par Nicolas Guillaume

Si le protocole IPv6, sur lequel repose l’Internet du futur, a été adopté par les opérateurs internationaux, les institutions et administrations, les réseaux de recherche et d’enseignement, ce n’est pas le cas pour la plupart des produits télécoms proposés aux entreprises et au grand public. Cela devrait changer sous peu, même si les fabricants communiquent rarement sur le sujet. Bon nombre d’entre eux se préparent depuis plusieurs années à intégrer IPv6 dans chacun de leur produits.

“Nous participons activement à tous les organismes de développement et de standardisation des normes et protocoles”, indique Thierry Doualan, chef de produits professionnels, chez D-Link. Tout en temporisant la situation. “La partie grand public est menée principalement par les besoins des opérateurs et fournisseurs d’accès Internet (FAI). Aujourd’hui, il n’y a pas vraiment de demande pour inclure la gestion de l’IPv6 jusqu’à l’appliance (le produit) installé à la maison”, poursuit Thierry Doualan. “Par contre, la demande est réelle pour les produits de commutation et de sécurité professionnels.”

Son concurrent BeWan Systems précise avoir intégré le support du protocole dans ses produits destinés aux FAI et aux opérateurs télécoms. “Bien que l’IPv6 permette d’adresser les problématiques de NAT traversal et donc de simplifier le déploiement et l’accès aux périphériques de la maison depuis Internet, le protocole ne prend pleinement sont sens que si tous les éléments de la chaîne d’infrastructure réseau de l’opérateur supportent IPv6 nativement”, explique Christophe Van Deputte, Directeur R&D de la société. “Bien évidement dans une optique ou les flux point à point, c’est-à-dire de foyer à foyer, vont se développer avec des débits DSL ou fibre symétriques, l’IPv6 présente une perspective intéressante, si cela ne se fait pas au détriment de la sécurité que la suppression du NAT pourrait entraîner.”

L’indispensable adaptation à l’IPv6 sur tous les niveaux

Sur la partie grand public, BeWan systems précise que sa box “maison” iBox dispose du support de IPv6 pour tout ce qui concerne le routage et l’accès aux réseaux IPv6 mais que les services embarqués dans la passerelle (partage de fichiers, WebServer… ) nécessiteront des adaptations pour être complètement fonctionnels avec le protocole.

Pour les entreprises, “l’évolution des produits professionnels va forcément vers la gestion complète de l’IPv6. Mais il n’est pas très intéressant et parfois impossible de mettre à jour un produit pour ce protocole”, note de son côté Thierry Doualan, le représentant de D-Link.

En d’autres termes, il y a de grandes chances que nombre de modems, routeurs et autres équipements réseaux ne fassent pas long feu et demandent une mise à jour voir un remplacement. Un investissement qu’il sera donc indispensable de prendre en compte pour adapter son infrastructure progressivement.

Tous nos produits sont déjà capables de faire transiter les paquets IPv6, les paquets étant aussi des paquets Ethernet. Dans ce sens, ils sont tous prêts. Mais pour une gestion réelle de l’IPv6 jusqu’à l’interface utilisateur final, il faudra attendre que le marché en ait réellement besoin, et nous serons prêts.“, conclut Thierry Doualan.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur