Iridium aime le bug de l’an 2000

Mobilité
Information - news

La peur du grand soir conduit des entreprises à s’équiper de téléphones par satellites.

En faillite depuis l’été dernier, le réseau de satellites Iridium reçoit une petite bouffée d’oxygène en raison du bogue. De nombreuses entreprises, dont IBM et AT&T se sont équipés de téléphones satellites au cas où les télécommunications traditionnelles ne fonctionneraient plus. Inmarsat annonce également une augmentation des ventes de ses systèmes de téléphonie par satellite. Selon USA Today, le réseau de télécommunications Globalstar serait lui aussi soutenu par la peur du bogue. Fin décembre, il devrait avoir vendu 1500 téléphones. Pas de quoi financer les milliards qui ont été nécessaires pour mettre les satellites en orbite, mais c’est déjà un début.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur