Iridium casse ses prix

Régulations

Contraint d’adopter une stratégie de crise, l’opérateur de téléphonie mobile par satellite s’apprête à réduire certains tarifs de 65%.

La constellation de satellites Iridium connaissant un revers commercial majeur, la firme envisage de riposter en baissant de manière importante le coût de ses terminaux. Les fabricants Motorola et Kyocera ont indiqué qu’ils allaient vendre des téléphones, des pagers et des accessoires à des prix “extrêmement compétitifs et abordables”, sans donner davantage de détails. Les baisses de prix pourraient atteindre 65%.

Les coûts élevés des appels et des terminaux, qui reviennent chacun à environ 3000 dollars (18000 francs) ont véritablement plombé le décollage d’Iridium. Lors du dernier trimestre, l’opérateur a enregistré un déficit de 505 millions de dollars, avec un chiffre d’affaires de seulement 1,4 million de dollars. Le nombre d’abonnés s’élevait à 10294 personnes fin mars 1999. La nouvelle politique commerciale d’Iridium pourra peut-être freiner sa chute. “Avec un prix de 3000 dollars du terminal, vous pouvez vous acheter deux portatifs et demi vraiment puissants et équiper vos salariés en déplacement en technologie cellulaire”, soulignait récemment un client potentiel.

Pour en savoir plus : http://www.iridium.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur