Iridium choisit la faillite

Cloud

L’opérateur de téléphonie par satellite vient de se placer sous la protection du chapitre 11 qui régit les banqueroutes aux Etats-Unis.

Incapable de rembourser un emprunt de 800 millions de dollars, la société Iridium qui exploite un réseau mondial de téléphonie mobile par satellite s’est déclarée en faillite afin de profiter des dispositions de la législation américaine. Tandis qu’il attendait 50000 clients par mois cette année, l’opérateur n’a enregistré que 10000 nouveaux utilisateurs au premier trimestre et ne respectait plus les engagements contractés auprès de ses financiers. Iridium a promis qu’il n’allait pas interrompre son service. Son principal actionnaire Motorola s’est montré confiant et prévoit un nouveau plan de restructuration d’ici trente jours.

Pour en savoir plus : http://www.iridium.com (US)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur