Israël – Gaza : Anonymous prend position, le conflit s’étend sur les réseaux sociaux

Pour protester contre les raids sur Gaza, Anonymous aurait visé des centaines d’institutions en Israël avec un « succès » relatif. Les parties frontales en conflit exploitent aussi les réseaux sociaux (bonus vidéo YouTube).

anonymous-israel-gaza-cyberguerre-réseau-social

Les Anonymous ont pris position dans le conflit israélo-palestinien.

L’offensive actuelle de l’armée israélienne contre les groupes armés de la bande de Gaza offusque le réseau de hacktivistes.

Au point de lancer des assauts destinés à bloquer des dizaines de sites Internet d’organisations israéliennes.

Selon Anonymous, 650 institutions privées et publiques ont été visées et une quarantaine de sites Web seraient finalement tombés. Notamment la puissante Bank of Jerusalem et le site du ministère des Affaires étrangères de l’Etat hébreu.

Pour le cas de la banque israélienne, cela irait au-delà du blocage par attaque par déni de service distribué (DDoS). Le « réseau de pirates militants sur Internet » évoque même la « suppression de sa base de données ».

Les actions anti-israéliens sur Internet sont revendiquées : « Pendant trop longtemps, les Anonymous se sont contentés – comme le reste du monde – de regarder avec désespoir le traitement barbare, brutal et méprisable du peuple palestinien par l’armée israélienne », ont déclaré les Anonymous dans un communiqué.

Une vidéo YouTube se montre explicite sur le sujet (voir en dessous).

« Mais quand le gouvernement israélien a menacé publiquement de couper Internet et toutes les autres télécommunications entrant ou sortant de Gaza, ils ont franchi une ligne. »

Le réseau de cybermilitants a publié sur Internet un « pack de survie Internet » pour les habitants de la bande de Gaza au cas où les autorités israéliennes chercheraient à isoler le territoire palestinien du reste du monde en coupant les réseaux télécoms.

Au nom de la défense du droit à la liberté d’expression et plus globalement de la lutte contre l’injustice, il arrive que les Anonymous se mobilisent dans le cadre de conflits de natures différentes (insurrections, guerres civiles…) comme ce fût le cas avec les Printemps arabes (Lybie, Egypte, Syrie…).

Au-delà de la joute armée entr Israéliens et Palestiniens, les parties adverses apprennent aussi à exploiter Internet et les réseaux sociaux chacun de leur côté dans une bataille de l’information. Entre « pédagogie » et propagande.

Ainsi, pour l’opération militaire « Pilier de Défense », l’armée israélienne utilise Twitter, YouTube, Facebook, Tumblr ou Pinterest pour communiquer sur ses actions et ses objectifs.

Mais le Hamas, qualifié par Israël de mouvement terroriste, et sa branche armée les Brigades Ezzedine al-Qassam, ne sont pas en reste.

Ils diffusent via Twitter des comptes-rendus sur les tirs de roquettes effectués contre Israël et sur les victimes dans la population civile en lien avec les raids de Tsahal.

Tous les moyens sont bons pour « sensibiliser » l’opinion publique et la communauté internationale.

Credit photo illustration : Shutterstock.com – Copyright : olivier

Vidéo YouTube : « Anonymous – OpIsrael »

Rédacteur en chef ITespresso.fr Lire mes autres articles

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



11 replies to Israël – Gaza : Anonymous prend position, le conflit s’étend sur les réseaux sociaux
  • Le 19 novembre 2012 à 10:21 par Yoav1987

    Mouais, les Anonymous ont donc que ça à faire !? Sérieux, faut arrêter les enfantillages avec leur « déni de service » à la mords-moi le noeud.

    • Le 19 novembre 2012 à 11:52 par barbatruc

      au moins ils prennent partie et c’est assez rare pour etre souligné. que l’on soit d’accord avec eux ou pas, il s’exposent pour une cause. je n’en fais pas autant.

  • Le 19 novembre 2012 à 11:45 par Gibbs

    Enfin des gens qui ne laisse pas passer l’insupportable, enfin des gens qui se dresse et dise STOP au pays qui se crois au dessus des lois…

    Bravo Anonymous !

    • Le 19 novembre 2012 à 12:42 par marcus

      Retourne à l’école apprendre des notions de grammaire et d’orthographe, et puis profite en pour relire tes cours d’histoire.

  • Le 19 novembre 2012 à 12:36 par Lopze

    Bravo anonimous ! Comment l état hébreux inflige tant de mal alors qu’elle est le mieux place pour connaître la souffrance.

  • Le 19 novembre 2012 à 13:25 par GEPETO

    Enfin, quand tu prends des roquettes sur ton pays tous les jours depuis des mois je comprends qu’à un moment tu te lances dans une opération armée …

  • Le 19 novembre 2012 à 15:16 par Jean

    Israel est une force d’occupation, à trop vouloir se la jouer au dessus des lois, ils sont tombés sur un « OS » Anonymous, respect et longues vies à ces héros de coulisse !!

  • Le 19 novembre 2012 à 17:42 par Kiko

    Bravo Anonymous ! Le but est proche !

  • Le 20 novembre 2012 à 16:42 par Medi

    Une force d’occupation de quoi? Gaza a été rendue aux palestiniens depuis plusieurs années. C’est le Hamas qui a pris le pouvoir par la force je vous rappelle. Donc Israel ne fait que répondre à des tires de roquettes constants. Ceux qui soutiennent ces gens n’ont rien compris.
    Le Hams pend des gens sans m^me les juger. Vous voudriez qu’Israel discute avec ces « doux agneaux ». En plus pour mémoir quand le Hamas tire des roquettes il vise aussi des musulmans (ils sont presque 2 millions à vivre en Israel; je parle des citoyens arabes israéliens).

    Renseignez vous avnt de parler messieurs.

  • Le 20 novembre 2012 à 18:54 par elmo

    Bravo Anonymous vous-ête bien du coté de la justice des oprimers leur crime et afreux mai personne ne ne parle pire que le nazisme c’est le sionisme voila trop c’est trop ils veulent exterminer le peuples de Palestine en tuent d’abord les enfants.

  • Le 20 novembre 2012 à 19:16 par Benoit

    Les israélien n’ont jamais voulut la fin puisqu’il trouve toujours des excuse pour que la Palestine soit toujours sous enbargo ce sont des vrais SS avec les palestinien.

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

07:38:01