Itanium 9100 : Intel présente sa nouvelle génération de processeur haute performance

Mobilité

Les nouveaux Itanium 2 se distinguent des précédents par l’intégration des fonctionnalités de fiabilité Lockstep et de consommation DBS.

Intel a présenté 7 nouveaux processeurs Itanium, jeudi 1er novembre 2007. Les modèles de la série 9100 se caractérisent par une architecture double coeur fréquencés à 1,60 GHz (modèles N à l’exception du 9120N cadencé à 1,42 GHz) et 1,66 GHz (série M). La taille du cache de niveau 3 (L3) varie de 8 Mo (9130M) à 24 Mo (9150N et M). La fréquence du bus passe à 667 MHz pour la gamme M (9150, 9140 et 9130) contre 400/533 pour le reste de la série.

Destiné aux serveurs de type mainframe, l’Itanium répond aux besoins des applications critiques dans les domaines de la gestion de base de données, d’intelligence économique, d’applications métiers (CRM, ERP…) ou des calculs haute performance propres aux secteurs de l’énergie, des services financiers, de la santé, des industries de transformation ou encore des télécommunications.

Gestion dynamique de la consommation électrique

La génération 9100 innove avec l’implémentation d’un mode Lockstep qui “améliore […] l’intégrité et la fiabilité des données applicatives en éliminant les erreurs de codes qui n’auraient pas été détectées“, selon Intel. Cette implémentation dans les coeurs s’ajoute à celle déjà présente au niveau du socket pour renforcer les caractéristiques de fiabilité, de continuité de service et de facilité d’intervention (RAS) d’un serveur. Mais les processeurs gérant la fonction Lockstep ne seront disponibles qu’à partir du premier trimestre 2008.

D’autre part, les nouveaux Itanium profitent également des avancées d’Intel en matière de consommation électrique. Ils bénéficient désormais de la fonction DBS (Demand-Based Switching) qui, à la manière d’un SpeedStep, module la consommation énergétique du processeur en fonction des sollicitations du serveur. A condition que l’environnement logiciel prenne en charge la fonction. Ce qui devrait notamment être le cas de Windows Server 2008. L’enveloppe thermique de la série 9100 s’établit à 104 watts (sauf le modèle simple coeur 9110N à 75 W.).

6e génération de processeurs Itanium

La série 9100 constitue la 6e génération de processeurs Itanium. Trois autres sont en développement. Intel poursuit inlassablement ses développements pour accentuer, voire accélérer, la migration des gros systèmes et architecture RISC vers la plate-forme x86. Selon Pat Gelsinger, senior vice président d’Intel en charge du Digital Enterprise Group, “l’écosystème Itanium continue de se développer“. Environ 12 000 applications sont aujourd’hui compatibles avec l’architecture Itanium par ailleurs supportée par les principaux systèmes d’exploitation pour serveurs : Linux, Windows, HP-UX, HP NonStop, HP OpenVMS, z/OS et Solaris/SPARC.

Les tarifs s’échelonnent de 696 à 3 692 dollars l’unité (par lot de 1 000 pièces). Bull, Fujitsu, Fujitsu Siemens Computers, HP, Hitachi, NEC, SGI et Unisys, constructeurs membres de l’Itanium Solutions Alliance (ISA), devraient proposer de nouveaux serveurs équipés d’Itanium 9100.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur