ITesprechô : CNNum, Loic le Meur & Xavier Niel, AfricaTech & Gilles Babinet, « On the IT Road Again »

EntrepriseManagementMarketingRégulationsSocial Media
itesprecho-janvier2017

Découvrez la nouvelle tournée des indiscrétions ITesprechô recueillies ou captées par la rédaction d’ITespresso.fr.

C’est la première tournée ITesprechô 2017. Ca bouge tellement dans le secteur du numérique qu’une petite indiscrétion ou un confidentiel pèse bien plus qu’un discours ou un communiqué. Parfois chaud, parfois tiède…On redémarre doucement mais sûrement.

La (co-)présidence du CNNum  n’est pas un long fleuve tranquille

C’est une première dans la vie du Conseil national du numérique : la démission de son président Mounir Mahjoubi (parti rejoindre l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron et son mouvement politique En Marche engagés dans la course à l’Elysée).

Qui dirige le CNNum après son départ ? Le Président de la République devrait nommer le prochain président de cette instance « indépendante et consultative » en charge d’éclairer les pouvoir publics sur les questions du numérique.

Mais, en raison d’une période de transition liée à l’élection présidentielle, c’est une direction collégiale qui prend la main avec le trio de vice-présidents du CNNum : Guy MAMOU-MANI (Co-président directeur de Groupe Open depuis 2008, ex-Président de Syntech Numérique, son arrivée au CNNum remonte à février 2016), Sophie PÈNE (Professeur à l’Université Paris Descartes) et Amal TALEB (Juriste).

Notons que Godefroy BEAUVALLET (Directeur de l’Innovation, Institut Mines-Télécom) a quitté ses fonctions de VP du CNNum en début d’année. Il est devenu le directeur de cabinet de Christophe Sirugue, Secrétaire d’Etat en charge de l’Industrie (officialisé dans le JO du 5 janvier 2017).

Parmi les sujets de prédilection du CNNum figurent « la loyauté des plateformes » ou l’intelligence artificielle qui devraient occuper ses membres du collège (tous bénévoles, rappelons-le) pendant au moins un an avec des points d’étapes qui seront organisés.

Dans son message d’adieu au CNNum, Mounir Mahjoubi a indiqué que le gouvernement préparait un plan sur la transformation numérique des TPE-PME. L’annonce officielle pour accompagner les entreprises est prévue le 30 janvier.

Xavier Niel prêt à confisquer le passeport de Loïc Le Meur

Après Reviens Léon, Reviens Loïc n’est pas d’actualité. Mais l’amicale pression exercée sur Loïc Le Meur pour qu’il revienne vivre en France ne marche pas. Même s’il effectue régulièrement des visites sur Paris, « l’entrepreneur-investisseur-blogueur » compte rester à San Francisco. Il vit dans la Silicon Valley depuis 2007.

Loïc Le Meur résiste aux appels récurrents pour l’inciter à revenir en France pour développer ses activités qui tournent maintenant autour du développement de Leade.rs (plateforme de détection des talents dans les technologies et organisation d’évènements IT).

En décembre 2012, Jean-Marc Ayrault, alors Premier ministre, s’était adressé dans ce sens au roi du networking lors d’une cérémonie officielle ddiée à l’économie numérique : « Revenez vous installer à Paris ».

En 2017, on adopte des méthodes plus radicales. Jeudi matin, lors de la présentation de Leade.rs devant la presse, Loïc Le Meur a glissé cette anecdote pour détendre l’ambiance : « Xavier Niel a voulu me piquer mon passeport pour que je m’installe à Station F. »

Gilles Babinet : un ouvrage « bien avancé » sur l’AfricaTech

Après avoir sorti en décembre un ouvrage synthétique relatif à la transformation digitale et l’avènement des plateformes (« Histoires de licornes, de data et de nouveaux barbares ») aux Editions Le Passeur, Gilles Babinet, Net-entrepreneur (Captain Dash) et Digital Champion pour la France auprès de la Commission européenne, a trouvé le thème de son prochain livre « déjà bien avancé d’ailleurs » selon l’intéressé : AfricaTech. Ou comment les technologies vont bouleverser le continent africain.

Il a d’ailleurs créé Africa4Tech, une association qui a vocation aux entrepreneurs africains de promouvoir leurs activités au niveau mondial. (Message perso : Gilles, stp, laisse-nous un peu temps entre les deux lectures).

Web2Busines 2017 : les bons comptes font les bons amis

Bonne pioche pour le Congrès Web2Business (e-commerce & digital) du 16 février 2017 à Paris, qui accueillera une session keynote de Pierre Gattaz, Président du MEDEF, qui pourra commenter le plan de transformation numérique du gouvernement.

Espérons que le courant passera mieux qu’avec Christian Poyau. Le président de la Commission transformation numérique du MEDEF (et P-DG de Micropole), invité pour évoquer « les grands enjeux économiques du numérique », avait annulé à la dernière minute son intervention à la session 2016. Motif : a priori une bisbille de facturation avec la société organisatrice du Web2Business.

On the IT road again n°1 : London Calling pour Bertrand Levy

On l’a découvert en 2011 avec la start-up Potaty (navigateur Internet pour les enfants) puis il a plongé dans le secteur de l’immobilier de luxe. Fin 2016, on retrouve l’audacieux Bertrand Levy comme Vice President Global New Business chez à Universal Music Group (basé à Londres).

On the IT road again n°2: Stéphane Duproz migre vers un autre data center

C’est un parcours quasi-linéaire dans l’univers des data centers. Début 2017, Stéphane Duproz a rejoint le groupe de conception de centres de données Global Switch pour prendre les fonctions de Directeur Groupe Europe. Auparavant, il avait collaboré pendant 14 ans avec TelecityGroup (au poste de directeur général pour la France), sur fond de fusion avec Equinix.

Stéphane Duproz avait quitté TelecityGroup (initialement convoité par un autre concurrent Interxion) à la mi-2016. Il a occupé aussi les fonctions de Président du Conseil d’Administration de l’EUDCA (European Data Centre Association) et Vice-Président du CESIT (French Data Centre Association).

On the IT road again n°3 : Pierre Col a la bougeotte

Après avoir quitté Antidot (logiciel de recherche pour organisations et e-commerçants) en effleurant à la rentrée scolaire un poste de « Digital Disruption Accelerator » chez iRevolution, Pierre Col fait un ricochet début 2017 chez Contextor (éditeur de logiciels français de « Robotic Process Automation » et « Robotic Desktop Automation ») en tant que directeur marketing.

Pour (re)découvrir les épisodes précédents ITesprechô, suivez le tag.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur