Itipi révolutionne les tests de performances

Cloud
Information - news

Replacer les internautes au coeur de la gestion des montées en charge de sites Internet, tel est le credo d’Itipi, société spécialisée dans les tests de performances. Le procédé devrait, selon la société, aboutir à de meilleurs résultats que les tests effectués par des logiciels utilisant uniquement des usagers virtuels.

Créée en mai 2000, la société française Itipi arrive sur le marché déjà très encombré de l’évaluation des performances de sites Web, avec une solution qui risque de ne pas passer inaperçue. La société fait le pari de revenir en arrière en se dotant d’une équipe d’internautes recrutés sur le Web pour réaliser les montées en charge lors de tests de performances.

Des internautes bien réels pour réaliser les tests

Itipi a développé une solution capable de recevoir les requêtes de ces internautes et d’analyser les comportements des sites. Ainsi, les internautes, qui auront au préalable téléchargé le butineur Internet “maison” d’Itipi, pourront, de chez eux, participer à ces vraies/fausses montées en charge. Leurs requêtes, ainsi que les réactions du site sont recueillies par le logiciel d’Itipi. Une fois analysées, les résultats sont alors publiés en ligne, et le client pourra en prendre connaissance à tout moment via un numéro identifiant.

L’utilisation de logiciels automates pour effectuer les montées en charge ne serait pas efficace selon Jean-Pierre Christie, PDG d’Itipi : “La conception d’un logiciel automate est très complexe et nécessite une programmation lourde.” Mais aussi, les conditions de test ne sont jamais suffisamment réalistes. Ainsi, afin de recueillir les informations, il faut désactiver un certain nombre de fonctions éventuellement proposées par le site. “Tout ce qui est crypté ou qui relève du streaming, par exemple, empêche une bonne lecture des informations. Donc il faut les désactiver. Ce sont d’autant de distorsions de la réalité qui perturbent les conclusions des tests”, affirme Jean-Pierre Christie. Au contraire, l’utilisation d’internautes permettrait de pouvoir retracer avec exactitude le cheminement de la demande, en prenant en compte des connexions aussi bien sur modem, sur câble que sur ADSL. A terme, l’offre devrait être proposée à l’étranger afin d’effectuer des tests provenant de divers pays.

Plus efficace que les logiciels de montée en charge

La société affirme pouvoir utiliser deux fois moins d’internautes en chair et en os que d’usagers virtuels nécessaires au bon fonctionnement d’un simulateur. Itipi estime qu’à partir de 100 internautes, il est d’ores et déjà possible de réaliser une montée en charge significative et obtenir des résultats probants. A ce jour, la société possède un panel de 1 000 internautes qui sont payés 10 francs pour des missions de 2 à 10 minutes. Quant au prix de vente de la solution à l’entreprise, il n’est pas encore officiellement fixé.

Pour en savoir plus : Itipi


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur