iTunes 11 : Apple renouvelle l’expérience de la musique numérique

Mobilité
iTunes 11 Apple

iTunes 11 fut l’une des agréables surprises de la keynote d’Apple. Au menu, une interface simplifiée et plus intuitive, l’intégration de Facebook et les loyaux services d’iCloud.

Faute de réelle innovation, la présentation de l’iPhone 5 en a laissé plus d’un dans l’expectative.

Mais quid d‘iTunes 11 qui sortira en octobre dans le sillage d’iOS 6 (disponible le 19 septembre) ?

Après neuf ans d’exploitation de son juke box numérique qui dispose d’un catalogue porté à 26 millions de titres, Apple a généré 20 milliards de ventes.

Le gestionnaire multimédia d’Apple pour iOS et Mac OS X s’enrichit d’une interface plus intuitive. Elle s’épure même.

Le rapprochement avec la sphère du mobile est indéniable.

Témoin la mise en avant des images aux dépens du texte. Aux listings des chansons sont ainsi préférés les avatars des artistes et les jaquettes des albums.

iTunes écarte la barre latérale de défilement pour adopter une interface de type “bord à bord”, enrichie d’un carrousel et d’une grille qui n’affiche toutefois plus, par défaut, un aperçu rapide du contenu des albums.

Apple prône davantage de logique dans l’agencement, mais aussi dans l’expérience utilisateur, avec en premier lieu un mini-lecteur dont le skin est adapté pour occuper peu de place sur l’écran tout en simplifiant le contrôle de la lecture.

L’intégration poussée des API de Facebook ouvre par ailleurs la voie à l’interaction sociale.

Il est désormais possible “d’aimer” des chansons et de partager ses coups de coeur.

Une passerelle qui se fera au détriment de Ping, le réseau social d’Apple considéré comme un échec.

En outre, iCloud, le service de stockage de fichiers d’Apple dans le cloud, est sollicité pour stocker paramètres personnels et historique des écoutes.

S’instaure une continuité entre les ordinateurs, les tablettes, les smartphones et les baladeurs de “la marque à la pomme”.

Autre  fonctionnalité supplémentaire : le fait de paramétrer la lecture enchaînée de plusieurs morceaux peut s’effectuer sans constituer une playlist ou passer par la fonction DJ.

Il est par ailleurs question, sans  confirmation de la part d’Apple, d’un alignement sur Amazon avec le service iTunes Match, dont la capacité de stockage par utilisateur décuplerait, de 25 000 à 250 000 chansons.

L’intégration d’un moteur de recherche interne basé sur Spotlight n’est pas non plus exclue.

Cette mise à jour intervient alors que les applications tierces, parfois plus abouties, foisonnent sur l’App Store.

Un moyen, pour la firme de Cupertino, de couper court à l’élan des nombreux développeurs qui ont flairé le filon.

Avec 350 millions d’unités vendues depuis son arrivée sur le marché en 2001, la gamme de baladeurs ‘iPod évolue lui aussi.

Si le modèle Nano gagne en finesse, le Touch s’apparente à un iPhone 5, sans la téléphonie, mais avec un écran de 4 pouces, un processeur A5 bicoeur, le Wi-Fi dual channel, un capteur 5 mégapixels à lentille saphir et une caméra frontale 720p.

A 6,1 mm d’épaisseur pour 88 grammes et 299 dollars en version 32 Go, il accueille l’assistant vocal Siri.

Apple iTunes 11


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur