IT.Week 3 : surveillance électronique en France, Louvois défaillant et la folie Bitcoin

Régulations
it.week-volet3

L’ITweek revient pour sa troisième édition. Au programme, la mise en place progressive d’un PRISM à la française, l’échec du projet Louvois du ministère de la Défense, et l’explosion des cours du Bitcoin.

La semaine technologique épluchée dans la troisième édition IT.Week.

Pour cette nouvelle émission vidéo, ITespresso.fr aborde le débat chaud de la surveillance électronique généralisée à travers le projet de loi sur la programmation militaire.

L’émission ayant été enregistrée jeudi après-midi (28 novembre), on sait désormais que l’Assemblée nationale a adopté le lendemain (29 novembre) le sensible article 13 “avec quelques modifications rédactionnelles mineures”.

On vous explique pourquoi on peut considérer ces dispositions de surveillance numérique comme une régression dans les libertés civiles sur Internet. Et que les dérives de cybersurveillance associées à Prism aux Etats-Unis se rapprochent de la France.

L’article 13 de ce projet de loi prévoit une “généralisation des accès administratifs aux données électroniques“. Serait-ce une manière de donner la légitimité légale à des pratiques proches de celles de la NSA ?

De son côté, Silicon.fr s’est intéressé à l’échec du système Louvois de paiement des militaires.  Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, évoque une “catastrophe” à son sujet.

ChannelBiz revient sur la spéculation associée à la monnaie virtuelle Bitcoin. Son cours s’envole…Comment explique le phénomène Bitcoin ?

Avec la participation de (gauche à droite) : Jérôme Bouteiller (Coordination Europe), Gérard Clech (ChannelBiz.fr), Reynald Fléchaux (Silicon.fr), et Philippe Guerrier (ITespresso.fr).

En régie : Thibault Deschamps

IT Week du 28 Novembre


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur