iWatch : Apple recrute dans l’industrie du luxe

Patrick Pruniaux a quitté son poste de directeur commercial chez l’horloger suisse Tag Heuer pour rejoindre Apple et contribuer très probablement au développement de la montre connectée iWatch.

apple-patrick-pruniaux

Après Paul Deneve (DG d’Yves Saint-Laurent ; ancien P-DG de Lanvin et de Nina Ricci) et Angela Ahrendts (CEO de Burberry), Apple débauche une nouvelle pointure dans l’industrie du luxe.

La célèbre firme high-tech s’adjoint les services de Patrick Pruniaux, arrivé en provenance d’une entreprise suisse spécialiste de l’horlogerie et filiale de LVMH : Tag Heuer. Diplômé de la Business School de Bordeaux et de HEC Paris, cet ancien de Diageo (société anglaise spécialisée dans les boissons alcoolisées) a occupé, depuis l’an 2000, diverses fonctions au sein du groupe LVMH, supervisant notamment les ventes de vins et spiritueux Moët Hennessy.

Ce recrutement faisait l’objet de rumeurs finalement confirmées sur CNBC par Jean-Claude Biver, directeur de la branche française de LVMH : Patrick Pruniaux aurait pris ses fonctions chez Apple ce lundi 7 juillet. L’intéressé n’a pas encore modifié son profil LinkedIn. Il serait, d’après les analystes, l’un des seuls hauts responsables de marques de luxe à avoir positivement répond aux tentatives d’approches de « la marque à la Pomme » en acceptant de se lancer dans l’aventure iWatch.

Cette montre connectée, dont le lancement commercial est attendu pour la fin de l’année, est conçue aux Etats-Unis et fabriquée en Chine. Lui apposer le label « Swiss made » serait un gage de qualité, à l’image des du cristal de saphir utilisé sur l’iPhone. C’est tout du moins ce que sous-entend Jean Claude Biver. Ce dernier s’estime « heureux » pour Patrick Pruniaux et veut croire que l’iWatch, par effet de levier, attirera la clientèle de technophiles vers l’entrée de gamme des montres suisses.

Aux dernières nouvelles, Apple préparerait son offensive iWatch pour le mois d’octobre, après une longue gestation : les premiers signaux sur ce nouveau produit en R&D remontent à février 2013. Il est question d’un écran tactile de 2,5 pouces (6,35 cm de diagonale) doté d’un cadran dépassant légèrement pour créer une forme d’arc. On peut également penser à des jonctions entre les capteurs de la montre et les écosystèmes HealthKit/HomeKit (santé/domotique) présentés lors de la dernière session WWDC.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les technologies Apple ?

Crédit photo : Georgejmclittle – Shutterstock.com

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



One reply to iWatch : Apple recrute dans l’industrie du luxe
  • Le 7 juillet 2014 à 17:05 par Sonyc

    À mon humble avis, rien à voir avec le Swiss made, il s’y connaît surtout en vente. Et Apple va devoir déployer des trésors d’imagination pour arriver à faire de l’iWatch un succès du niveau de l’iPod, de l’iPhone et de l’iPad.

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

11:40:32