Jaimelesartistes.fr victime “d’attaques incessantes de la part des pirates du Net”

Cloud

Le site gouvernemental, censé accompagner le projet de loi Création et Internet au cours de son parcours devant le Parlement, a été hacké.

“Jaimelesartistes.fr – Le site web demandé n’existe pas”. Voilà les éléments que l’on peut lire sur la page d’accueil en tapant l’URL du site gouvernemental qui défend le projet de texte “Création et Internet”. Mais depuis la fin de semaine dernière, alors que le texte de loi était examiné par les députés, le site est devenu inacessible pour cause de piratage.

Samedi, le ministère de la Culture a fait savoir que Jaimelesartistes.fr a été “victime, au cours des derniers jours, d’attaques incessantes de la part des pirates du Net, qui l’ont obligé à fermer temporairement”.

Le site avait ouvert ses portes en octobre 2008 afin de sensibiliser l’opinion publique à la lutte anti-piratage avant la bataille parlementaire. Toujours selon le ministère de la Culture, le site pro-gouvernemental hacké est censé rouvrir “dans les prochains jours”.

Le cabinet de Christine Albanel avait mis en place “une lettre d’information électronique” envoyée chaque jour à l’occasion de l’examen du projet de loi. “Chacune comprend le témoignage d’un artiste qui s’exprime sur l’importance de la protection des droits d’auteurs et le rôle de cette loi pour sauver la diversité culturelle”, peut-on lire sur le site du ministère de la Culture.

L’examen du projet de loi devant l’Assemblée nationale se révèle finalement houleux. La multiplication des amendements et des initiatives diverses (comme les rappels au règlement) de l’opposition ralentissent considérablement la procédure.

L’examen s’est échelonné en cinq séances sur deux jour (entre le 11 mars et le 12 mars) et reprendra le 31 mars. On est à l’étude du deuxième article du projet de loi… Il y en a 11 en tout.

“Jaimelesartistes.fr – Le site web demandé n’existe pas”. Voilà les éléments que l’on peut lire sur la page d’accueil en tapant l’URL du site gouvernemental qui défend le projet de texte “Création et Internet”. Mais depuis la fin de semaine dernière, alors que le texte de loi était examiné par les députés, le site est devenu inacessible pour cause de piratage.

Samedi, le ministère de la Culture a fait savoir que Jaimelesartistes.fr a été “victime, au cours des derniers jours, d’attaques incessantes de la part des pirates du Net, qui l’ont obligé à fermer temporairement”.

Le site avait ouvert ses portes en octobre 2008 afin de sensibiliser l’opinion publique à la lutte anti-piratage avant la bataille parlementaire. Toujours selon le ministère de la Culture, le site pro-gouvernemental hacké est censé rouvrir “dans les prochains jours”.

Le cabinet de Christine Albanel avait mis en place “une lettre d’information électronique” envoyée chaque jour à l’occasion de l’examen du projet de loi. “Chacune comprend le témoignage d’un artiste qui s’exprime sur l’importance de la protection des droits d’auteurs et le rôle de cette loi pour sauver la diversité culturelle”, peut-on lire sur le site du ministère de la Culture.

L’examen du projet de loi devant l’Assemblée nationale se révèle finalement houleux. La multiplication des amendements et des initiatives diverses (comme les rappels au règlement) de l’opposition ralentissent considérablement la procédure.

L’examen s’est échelonné en cinq séances sur deux jour (entre le 11 mars et le 12 mars) et reprendra le 31 mars. On est à l’étude du deuxième article du projet de loi… Il y en a 11 en tout.

A lire également : dossier spécial Vnunet.fr : Loi anti-piratage : avis de tempête


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur