Japon : Fujitsu et Toshiba pourraient rappprocher leurs activités mobiles

Mobilité

Pour gagner en compétitivité au Japon, Fujitsu et Toshiba pourrait fusionner leurs divisions téléphonie mobile. L’enjeu est surtout national.

Au Japon, Fujitsu et Toshiba pourraient fusionner leurs activités dans la téléphonie mobile.

Des négociations dans ce sens ont démarré, selon le quotidien économique Nikkei.  Elles pourraient donner naisssance au deuxième plus gros fabricants de téléphones portables dans le pays, derrière Sharp.

L’objectif d’un rapprochement Fujitsu-Toshiba dans la téléphonie mobile serait de rationaliser les efforts R&D et de production sur un marché qui s’essouffle.

Selon Reuters, Fujitsu produit des téléphones pour le compte de NTT DoCoMo, premier opérateur mobile japonais, tandis que Toshiba est un fournisseur de son principal rival KDDI.

Dans la nouvelle configuration, Fujitsu détiendrait une part majoritaire de la nouvelle co-entreprise. Une manière de revenir dans la course à la compétitivité après l’alliance NEC – Hitachi – Casio annoncée en septembre 2009.

Cela a du sens au niveau du Japon mais la concurrence mondiale est plus rude avec des acteurs comme Nokia, Samsung, RIM-BlackBerry et Apple -iPhone résolument offensifs.

La bataille est à perecevoir au niveau du hardware mais aussi du software. Jamais l’OS mobile n’a été aussi stratégique : Google avec Android et Apple avec l’iPhone l’ont compris.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur