Java sera-t-il intégré à Internet Explorer pour Mac ?

Cloud
Information - news

La révélation d’une disparition de l’implémentation de Java dans Windows XP fait craindre le pire pour la version 5.1 d’Internet Explorer. Celle-ci, fortement liée à Mac OS X, est déjà prête, mais ne sera pas livrée avant septembre, en même temps que la version Puma du système d’exploitation de la Pomme.

Faut-il voir une stratégie d’éradication massive dans le dernier mouvement de Microsoft, la disparition de Java de son système d’exploitation Windows XP (voir édition du 18 juillet 2001) ? La lutte entre Sun et la firme de Redmond a toujours été tendue sur ce sujet. Et la question en soulève d’emblée une autre : que va devenir Java dans Internet Explorer pour Mac ? La version la plus récente du navigateur, la 5.0, utilise la dernière version de la machine virtuelle d’Apple, la MRJ, pour afficher les pages utilisant le code Java. L’explorateur est également compatible avec l’API d’Apple pour Java, JManager 2.0. Mais dans Mac OS X, la Pomme semble avoir fait le forcing sur la technologie de Sun, investissant tous les espaces d’où on lui reprochait d’être absente. Sa présence à JavaOne y a été remarquée (voir édition du 7 juin 2001).

Qu’en sera-t-il pour la prochaine version du logiciel Internet Explorer ? L’implémentation de Java 2 dans Mac OS X, qui doit faire de lui le système le plus avancé pour Java, ne servira-t-elle finalement qu’aux navigateurs alternatifs ? Si la préversion d’IE 5.1 est bien disponible sur le CD du système d’exploitation, aucune date de mise à disposition de la version complète n’a été annoncée. Microsoft continue d’annoncer une sortie pour l’été. Or 5.1 est la version officielle du logiciel qui doit sortir avec Puma. Et si aucune date de lancement n’a effectivement été fixée, une version complète était présente à MacWorld la semaine dernière. Elle était embarquée sur une des machines équipées de la version 10.1 de Mac OS X en démonstration. Microsoft a donc finalisé son logiciel pour MacWorld dans l’espoir de le fournir au moment où Apple réaliserait la mise à jour majeure de son système. L’interface, décrite sur le site Macslash, serait plus aboutie et utiliserait une méthode d’anti-aliasing similaire à celle implémentée dans le moteur de rendu graphique du système, Quartz.

Une stratégie à deux vitesses

Mais les équipes d’Apple et de Microsoft auraient également travaillé ardemment et main dans la main pour que l’implémentation de Java fournie sur cette version soit la plus profonde possible. Rien n’a filtré pour le moment sur les résultats obtenus. Mais le projet semble être allé jusqu’au bout. Si c’est le cas, on assisterait à une stratégie à deux vitesses de la part de Microsoft : d’un côté, un soutien inconditionnel à Java sur la plate-forme Mac ; de l’autre, un mouvement d’endiguement dans Windows. Tout ceci manque encore de clarté…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur