Jean-Ludovic Silicani (ARCEP) : Free Mobile a brisé l’oligopole mobile

4GMobilitéRégulations
jean-ludovic-silicani-arcep-free-mobile-bilan-marche-mobile-oligopole

Sur BFM Business, le Président de l’ARCEP considère que l’arrivée de Free Mobile a dynamisé le marché et redonné de l’air aux consommateurs. Le bilan du marché mobile 2012 est publié.

Jean-Ludovic Silicani, Président de l’ARCEP, défend le bilan de l’autorité de régulation des télécoms.

Celui-ci vient de publier les résultats de son observatoire du marché des communications électroniques (services mobiles) en France pour le 4ème trimestre 2012 (voir encadré sous article).

“Nous sommes contents, mais réalistes”, a-t-il déclaré à l’antenne de BFM Business vendredi matin (8 février). Sur fond de percée de Free Mobile tout au long de l’année 2012.

Moins d’un an après avoir démarré la commercialisation de ses offres low cost, le nouvel entrant dans la téléphonie mobile dispose désormais d’une part de marché de 5%.

“Les opérateurs mobiles sont très solides. Ils ont des marges importantes. Il y avait dans le mobile un oligopole, un système de rente”, précise Jean-Ludovic Silicani.

Le repésentant de l’ARCEP rappelle quels étaient les objectifs fixés à l’époque de l’attribution de la quatrième licence en 2009.

“Les pouvoirs publics – le gouvernement et le régulateur- ont estimé qu’il fallait revoir le partage de la valeur entre actionnaires, salariés et consommateurs”.

Pour Jean-Ludovic Silicani, le bilan de l’arrivée de Free Mobile serait globalement positif.

“On est assez heureux d’avoir donné au consommateur 2 milliards d’euros de pouvoir d’achat en un an, dans une période de crise”.

Même si “les marges des autres opérateurs baissent” sur un marché où l’on observe une “croissance faible voire nulle”.

Sur le front de la 4G, le Président de l’ARCEP considère que le déploiement de l’Internet très haut débit mobile constitue “des opportunités de rebond en croissance et en prix”.

Car les tarifs ne peuvent pas baisser “durablement” comme c’est le cas avec la 3G.

Mais ce sera aux opérateurs de voir dans quelle mesure la tarification des offres peut entrer en adéquation avec l’inéluctable problématique de rentabilité.

Toujours sur BFM Business, Jean-Ludovic Silicani a abordé la demande de Bouygues Telecom d’utiliser des fréquences 2G (bande 1800 MHz) pour pousser la 4G. Une décision sera prise dans les 15 prochains jours.

Parallèlement, les députées Corinne Erhel et Laure de la Raudière ont présenté hier leur rapport d’information sur “l’impact de la régulation des télécoms sur la filière télécoms“.

Elles ont mis l’accent sur la question de l’emploi dans les télécoms tout en évitant de charger Free Mobile sur les conséquences néfastes et suggère une clarification dans la répartition des missions entre l’Etat et l’ARCEP.

Deux sujets a priori qui n’ont pas été évoqués dans l’intervention de Jean-Ludovic Silicani sur BFM. A vérifier lorsque le podcast sera mis à disposition.

Marché mobile : “Un niveau de croissance jamais atteint durant ces dix dernières années”
Selon l’Observatoire ARCEP du marché des communications électroniques (services mobiles) en France pour le 4ème trimestre 2012,  le nombre de clients des services mobiles atteint 73,1 millions au 31 décembre 2012, soit 4,5 millions de clients supplémentaires sur l’ensemble de l’année 2012. “Un niveau de croissance jamais atteint durant ces dix dernières années”, précise l’autorité de régulation des télécoms. Le taux de pénétration du nombre de cartes SIM sur la population nationale (métropole et outre-mer) est de 112,0% à fin décembre 2012. En métropole, le nombre de clients s’élève à 70,5 millions (+6,9% sur un an), dont 1,2 million de clients supplémentaires au cours du dernier trimestre 2012. La part de marché des MVNO est en légère baisse (13% au quatrième trimestre 2012 avec 7,7 millions de clients). En partie en raison de l’absorption de la clientèle du MVNO Carrefour Mobile par son opérateur de réseau (Orange).

Quiz : Connaissez-vous les opérateurs mobiles ?

Galerie photos : la saga Free Mobile

Free Mobile

Image 1 of 15

Free Mobile : la licence symbole de la genèse
Decembre 2009 : Le groupe Iliad-Free décroche la quatrième licence auprès de l'ARCEP

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur