Jeux en ligne : les FAI devant la justice pour couper l’accès à un site du Costa Rica

Cloud

L’Autorité de régulation des jeux en ligne veut bloquer l’accès à l’exotique 5dimes.com (casinos, paris, loteries) sur le sol français. Les FAI sont assignés devant le TGI de Paris.

La guerre contre les opérateurs de jeux en ligne “pirates” se poursuit.

Selon iGamingFrance, l’Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) a assigné devant le TGI de Paris un bouquet de huit fournisseurs d’accès Internet : France Telecom – Orange, Numericable, SFR, Free, Bouygues Telecom, Darty Telecom, Auchan Telecom et l’Instituto Costarricense de Electricidad y Telecom en provenance du Costa Rica.

Que vient faire le dernier opérateur télécoms exotique dans cette assignation ?

En fait, l’autorité de régulation des jeux en ligne souhaite bloquer les velléités de 5dimes.com dans sa volonté de toucher les internautes français en exerçant une pression sur son hébergeur local.

Le site, fondé en 1998 et basé à San Jose au Costa Rica, propose des paris sportifs et hippiques et des jeux de cercle. Mais il n’a pas reçu d’agrément de l’ARJEL.

Dans ce cas, elle peut exiger par voie de justice que les FAI prennent les mesures nécessaires pour “arrêter et empêcher l’accès en France au service de communication en ligne” qui enfreint la loi.

L’audience devrait se dérouler au tribunal de grande instance de Paris le 17 mars prochain. A priori, c’est la deuxième fois que l’ARJEL demande par voie de justice le filtrage de sites d’opérateurs de jeux non labellisés en France.

En août 2010, le site de jeux en ligne StanJames.com, basé à Gibraltar, avait été contraint d’abandonner ses velléités d’attirer des internautes français.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur