Jeux mobiles : EA s’empare de FireMint

CloudMobilitéSmartphonesTablettes

Electronic Arts a acquis FireMint, studio australien de développement de jeux mobiles, à l’origine des succès Flight Control et Real Racing, conçus pour l’iPhone et l’iPad.

L’ambition d’Electronic Arts (EA) : accroître son emprise sur les jeux mobiles et sa présence sur les app stores.

Après le rachat de Chillingo en octobre dernier, l’éditeur de jeux vient cette fois de mettre la main sur l’éditeur australien FireMint, lui aussi spécialisé dans les jeux pour terminaux mobiles.

Le montant de la transaction n’est pas connu.

Fondé en 1999 et basé à Melbourne, le studio indépendant FireMint compte une soixantaine d’employés et a développé quelques jeux vidéo payants à succès pour l’iPhone et l’iPad comme Flight Control, ou encore Real Racing.

Grâce à cette acquisition, l’éditeur californien Electronic Arts compte développer sa présence sur des terminaux populaires, comme l’iPhone, et asseoir sa présence sur le marché des jeux mobiles en s’inspirant du savoir-faire de FireMint.

EA ne tient donc pas à rater le virage des jeux destinés aux terminaux mobiles. Selon une récente étude Gartner, ce marché devrait progresser de 19% cette année, à 5,6 milliards de dollars, et atteindre les 11,4 milliards de dollars en 2014.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur