Jeux sur mobiles : Sony et Nintendo s’y mettent (enfin) sérieusement

Apps mobilesE-commerceMarketingMobilité
jeux-mobiles-nintendo-sony
2 3

Au regard du marché porteur, Sony et Nintendo vont développer des jeux sur mobiles. Avec des stratégies en lien avec leurs propres univers de divertissement.

Les poids lourds des consoles au Japon s’adaptent à l’ère des jeux mobiles. Un marché évalué à presque 35 milliards de dollars dans le monde selon App Annie.

Sony vient de créer une nouvelle filiale dédiée : ForwardWorks. Elle émerge sur fond de réorganisation globale de l’organigramme du groupe.

Ca bouge aussi dans la branche divertissement numérique avec l’émergence de Sony Interactive Entertainment qui sera opérationnelle début avril.

Basée à Tokyo, la nouvelle division ForwardWorks aura vocation à concevoir des jeux pour iOS et Android.

Elle servira à exploiter le catalogue de licences et de personnages de la console PlayStation pour offrir des jeux optimisés pour les smartphones.

Nintendo : bon démarrage pour Miitomo

C’est un mouvement de fond que l’on observe au Japon : tous les éditeurs de jeux se tournent vers les terminaux mobiles.

Après Konami et Bandai, Nintendo creuse ce sillon pour faire patienter jusqu’à la sortie de la prochaine génération de console censée remplacer la Wii U (projet NX).

La semaine dernière, la firme japonaise a sorti Miitomo sur l’Apple App Store et le Google Play Store. L’app met en scène les Mii, ces avatars disponibles sur la console Wii.

C’est un bon démarrage puisque plus d’un million de personnes ont déjà téléchargé ce réseau social ludique à découvrir via une bande-annonce en français sur YouTube.

(Crédit photo : App Miitomo de Nintendo)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur