Jeux vidéo : game over pour Bruno Bonnell

Mobilité

Le PDG-fondateur quitte ses fonctions au sein de la société d’édition de jeux
vidéo qu’il avait créée en 1983. Il est remplacé par Patrick Leleu.

Une page se tourne dans l’histoire d’Infogrames Entertainment. Son fondateur Bruno Bonnell quitte ses fonctions de PDG et d’administrateur du groupe et cède ses responsabilités au sein de la filiale américaine Atari.

Qui va le remplacer à la tête de la société lyonnaise d’édition de jeux vidéo créée en 1983 ? Le nom du successeur est déjà connu : Patrick Leleu, un ancien manager qui est passé par Bouygues Telecom (téléphonie mobile), Noos (câblo-opérateur), Erenis (opérateur fibre optique) et plus récemment Netsize (services mobiles).

“C’est avec une émotion légitime, mais rassuré quant à son avenir, que je quitte les commandes d’Infogrames”, a déclaré Bruno Bonnell, cité dans le communiqué. “Nous avons su ensemble montrer sa capacité de résistance et d’innovation, même dans les plus fortes tempêtes. L’heure des développeurs suit logiquement celle des entrepreneurs”, poursuit-il.

“Je ne suis pas mis à la porte”

On a presque envie de dire qu’on est déjà passé à l’heure des gestionnaires. Car la société rencontre de manière récurrent des difficultés financières avec une révision en forte baisse de ses effectifs : de 3000 salariés à son apogée, il n’en compte plus que 550 aujourd’hui.

Dans un entretien au Monde accordé à la suite de l’annonce de son départ, il dément une sortie brusque. “Je ne suis pas mis à la porte. Ce n’est pas conflictuel et c’est encore moins un putsch de fonds.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur