Jeux vidéo : Ouat Entertainement continue son expansion

EntrepriseLevées de fonds
ouat entertainment

Ouat Entertainment, éditeur français de jeux vidéo casual, pour Facebook notamment, a bouclé un tour de table de 250 000 euros.

L’éditeur français de jeux vidéo casual Ouat Entertainment a engrangé une levée de fonds d’un montant de 250 000 euros, à laquelle a participé son investisseur historique Nestadio Capital, sans oublier le fonds d’investissement Kima Ventures (Xavier Niel et Jérémie Berrebi).

Fondé en 1999 et implanté à Angoulême (Charente), Ouat Entertainment s’est spécialisé dans la production des jeux vidéo casual pour diverses plates-formes (Facebook, PC, Mac, iPhone, iPad, DVD interactif, DS, PS2, Wii) pour des éditeurs comme Kobojo, Bigfishgames, Oberon, Realarcade, Ubisoft, Atari, Universal ou Hasbro.

Son créneau est notamment de développer des jeux  basés sur des propriétés audiovisuelles (Totally Spies, Kirikou, Les Incollables,Fort Boyard, Martin Mystère, Plus belle la vie, C’est pas sorcier …), mais aussi de mettre au point ses propres créations (Voyage to Fantasy,  Miss Teri Tale (3 titres), Pure Hidden, Kompany!)

Depuis 2009, Ouat Entertainment se concentre sur le développement de jeux sur Facebook.

Pour fonctionner, l’éditeur s’appuie sur un double modèle économique pour la plupart de ses jeux sociaux : le placement de marques et de produits et l’iteming (vente d’objets dans le jeu).

Ce tour de table va permettre à l’éditeur de notamment développer une version pour tablette de son jeu à succès Voyage to Fantasy, qui enregistre, sur Facebook, 1,7 million d’inscrits (100 000 dollars de chiffre d’affaires par mois).

Ce nouveau déploiement nécessite en effet un portage complet (passage de Flash à Unity), une adaptation pour la façon de jouer(touch screen) et la synchronisation entre les différentes plates-formes.

« Ce sont des ‘survivors’, ils sont capables d’évoluer rapidement et d’anticiper sur le devenir de leur marché. Leur expérience, leur savoir-faire et la qualité de leurs jeux ne cessent de grandir », note Samya Glangetas, directeur d’investissement chez Nestadio Capital.

 

Quizz ITespresso.fr : Connaissez-vous le crowdfunding ?

 

Crédit image : Jakub Krechowicz – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur