Jeux vidéo : Tencent possède 100% de Riot Games (League of Legends)

EntrepriseFusions-acquisitions
league-of-legends
3 1

Tencent a désormais le contrôle total Riot Games, à qui l’on doit League of Legends. Le géant chinois du Net montre un intérêt croissant pour les jeux vidéo.

Le géant Internet chinois Tencent vient d’absorber 100% de Riot Games, le studio qui développe le jeu vidéo League of Legends (stratégie et jeu de rôle dans un univers fantastique).

Il détenait déjà une participation majoritaire (93% du capital de Riot Games).

Le changement a été officialisé dans un article publié sur le site de Riot Games à l’intention des Rioters, les employés du studio. Il les informe du passage intégral sous pavillon Tencent mais aussi des nombreux changements qui les affecteront.

Si aucune précision n’est donnée sur le montant que Tencent a consenti à débourser pour acquérir les 7% restant, il est en revanche précisé que les employés vont pouvoir bénéficier de primes sur la base des résultats de la société.

Cette annonce de Tencent succède à celles relatives aux changements qui seront apportés à League of Legends en 2016. Le MOBA (Multiplayer Online Battle Arena) de Riot Games va ainsi accueillir de nouvelles options de gameplay, possibilités de jouer avec des amis et une refonte du client web du jeu.

Riot Games est un bon parti. League of Legends serait le jeu le plus prisé sur PC : 67 millions de joueurs par mois (chiffre de 2014) et jusqu’à 7,5 millions de joueurs simultanément.

Cela a permis à Riot Games de générer l’an passé 946 millions de dollars grâce aux achats in-app. C’est aussi l’un des plus gros noms de la scène e-sport.

Cette intégration confirme l’intérêt de Tencent dans le business de jeux vidéo.

La société Internet asiatique est ainsi déjà un investisseur minoritaire d’Activision Blizzard (Call of Duty et World of Warcraft) et possède une participation de 48% dans Epic Games (largement connu pour la franchise Gear of Wars).

En Chine,Tencent distribue également le très populaire jeu mobile Candy Crush Saga édité par King (lui-même passé sous pavillon Activision Blizzard pour 5,4 milliards d’euros).

(Crédit photo : Gil C, Shuttershock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur