Jeux vidéos : AMD main dans la main avec Havok

Mobilité

En se rapprochant d’Havok, AMD espère concurrencer le moteur PhysX de Nvidia.

AMD collabore actuellement avec Havok afin d’optimiser le moteur physique du développeur pour l’utiliser avec les puces AMD. De nombreux jeux vidéos utilisent le moteur Havok pour produire les effets physiques, mais ces calculs complexes peuvent constituer une charge lourde pour le matériel.

“A l’heure où la complexité des jeux vidéos augmente et où la fidélité visuelle est à l’honneur, AMD souhaite exploiter toute opportunité d’améliorer l’expérience de jeu”, explique Rick Bergman, directeur général de la division produits graphiques chez AMD. “En travaillant main dans la main avec le leader des logiciels physiques, nous pourrons optimiser nos plates-formes afin d’offrir aux joueurs l’expérience visuelle la plus réussie possible.”

Les deux sociétés projettent également de s’intéresser aux processeurs graphiques ATI Radeon et à la manière d’en tirer le meilleur parti. “Havok doit son succès en tant qu’éditeur de logiciels multi-plates-formes à l’écoute des besoins de ses clients”, souligne David O’Meara, directeur général d’Havok. “La priorité des développeurs de jeux vidéos est clairement axée sur les performances et l’évolutivité du processeur. Mais au-delà de la simulation, les capacités des produits parallèles offrent des possibilités techniques ouvrant la voie à certains types de simulation.”

Cette initiative devrait être ressentie comme un coup dur pour le camp Nvidia qui a racheté Ageia Technologies en février. Ageia a mis au point le moteur physique PhysX, le concurrent direct d’Havok.

Traduction de l’article AMD plays Havok with game physics de Vnunet.com en date du 13 juin 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur