Jimmy Wales pris dans une scène de ménage en ligne

Mobilité

Une rupture a suscité la colère de Rachel Marsden, plaçant le co-fondateur de Wikipedia dans une situation délicate.

Jimmy Wales, le co-fondateur de Wikipedia, s’est retrouvé au coeur d’une véritable joute verbale sur Internet après avoir rompu avec sa petite amie dans une entrée de sa page Wikipedia. Piquée au vif, la commentatrice politique Rachel Marsden a décidé de se venger en mettant en vente sur eBay un T-shirt et un pull oubliés par Wales dans son appartement, accompagnés d’un message acerbe.

“Bonjour, mon nom est Rachel et mon (maintenant ex) boyfriend, Jimmy Wales, le fondateur de Wikipedia, vient juste de me larguer via une annonce sur Wikipedia, d’une manière tellement classieuse que cela m’a donné l’idée de faire quelque chose d’aussi élégant. Je vends quelques affaires qu’il laissé dans mon appartement de New York sur eBay”, écrit-elle. “Jimbo était censé me rendre visite dans quelques semaines pour récupérer ses affaires, mais de toute évidence, il ne le fera plus à présent.”

Rachel Marsden a également contacté le blog “techno” Valleywag et envoyé des transcriptions de sessions de messagerie instantanée dans laquelle Jimmy Wales lui expliquait qu’il pouvait modifier sa page Wikipedia.

Dans ces échanges, le co-fondateur de Wikipedia précisait qu’il pouvait demander à son équipe de lui envoyer les modifications mais qu’il ne pouvait pas le faire lui-même car cela représenterait un conflit d’intérêt. Il demanderait donc à un éditeur de le faire, sans toutefois révéler la nature de leurs relations.

Les enchères ont atteint pas moins de 12 000 dollars pour le T-shirt et plus de 800 dollars pour le pull.

Jimmy Wales a publié un communiqué sur cette affaire. “Je collabore étroitement avec une équipe appelée OTRS chargée de traiter les plaintes par e-mail et qui travaille dur pour tenter de résoudre les problèmes relatifs aux biographies de personnes vivantes”, explique-t-il sur son blog Free Knowledge for Free Minds.

“Rachel Marsden m’a contacté pour la première fois par e-mail il y a deux ans pour se plaindre de sa biographie. Nous ne nous étions jamais rencontrés. J’ai alors examiné sa biographie et constaté qu’elle n’était pas conforme à nos critères. Mon degré d’implication dans des cas comme celui-ci relève de la simple routine, ce dont je suis fier. J’ai décidé de rencontrer Rachel Marsden en personne pour la première fois au début du mois de février de cette année. Trois jours avant cette rencontre, afin d’éviter tout conflit d’intérêt potentiel, j’ai communiqué mes plans à l’OTRS et expliqué qu’il s’agissait d’une affaire personnelle.”

Rachel Marsden est connue pour les histoires qui finissent mal. En 2004, elle a obtenu une libération sous condition assortie d’un an de probation pour avoir harcelé un ex. L’année dernière, elle a accusé un officier de la police anti-terroriste de lui avoir transmis des documents pendant leur relation qui a duré deux ans. L’officier a été blanchi après enquête.

Traduction de l’article Wikipedia’s Wales in online love spat de Vnunet.com en date du 4 mars 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur