Jiuxian.com pousse les vins français à se débrider sur le marché chinois

Jiuxian.com est un important site de vente de vins en Chine. Son président effectue un séjour en France pour convaincre les viticulteurs de s’intéresser à ce marché. A consommer sans modération, selon lui…

vin-internet-chine-ecommerce-exportation

Il ne s’agit pas d’une visite officielle d’un président chinois. Mais c’est tout comme…

Une délégation chinoise autour du Président et fondateur de la société Beijing Jiuxian E-Commerce Co est arrivée à Paris début juillet pour une semaine de « visites d’affaires ».

Hao Hongfeng possède plus de dix ans d’expérience sur le marché chinois des boissons alcoolisées.

En septembre 2009, il a créé Jiuxian.com, présenté comme la première boutique de vente d’alcool en ligne en Chine.

La société, dont le siège se trouve à Beijing, possède désormais des filiales et entrepôts logistiques à Shanghai, Guangzhou, Chengdu, Wuhan et dans d’autres villes chinoises.

Un méga-succès à l’échelle d’un pays gigantesque qui a donné lieu à un essor du commerce d’alcool en ligne au pays de la Muraille et du grand bond en avant…

Pour Hao Hongfeng, il ne fait aucun doute que la vente en ligne est rapidement entrée dans les moeurs en Chine.

Selon le dernier rapport en date du ministère chinois du Commerce sur le développement du commerce électronique, le nombre de consommateurs chinois faisant leurs achats sur Internet s’élevait à 194 millions à fin 2011.

Pour un chiffre d’affaires total de 782,56 milliards de yuans pour la distribution en ligne (équivalent de 100 milliards d’euros).

Et donc, il veut pousser les viticulteurs français et les propriétaires de grands noms de vin à en tirer parti.

Il indique que Jiuxian.com est en mesure d’apporter un solide soutien aux marques de vin françaises tout en leur offrant une plateforme importante et privilégiée à mesure qu’elles souhaiteront renforcer leur présence en Chine.

Selon le communiqué diffusé le 3 juillet, l’équipe de Jiuxian.com va rester quatre jours à Bordeaux, durant lesquels elle doit rencontrer les grands noms du vignoble local de Bordeaux et St-Emilion : Plaimont, Château Margaux, Château Cheval Blanc, Château Pavie, etc.

 

Crédit photo illustration : Shutterstock

Derniers commentaires



0 replies to Jiuxian.com pousse les vins français à se débrider sur le marché chinois

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

04:11:29