JO Pékin : France Télévisions Interactive s’emballe pour le live et la VOD

Mobilité

L’accès gratuit aux chaînes évènementielles a été un succès d’audience. La technologie Silverlight de Microsoft intégrée dans le lecteur média est appréciée.

“C’est une vraie grande première par son ampleur.” Les premiers mots lâchés par Laurent Souloumiac, directeur général de France Télévisions Interactive, montrent l’enthousiasme suscité par le dispositif multimédia mis en place à l’occasion des Jeux Olympiques de Pékin (8 au 24 août).

La division interactive du groupe audiovisuel public a cherché à optimiser les droits multimédia qui étaient intégrés dans le package d’acquisition des droits globaux pour la diffusion télévisuelle des JO qui viennent de se clôturer.

Outre un volet classique d’informations (articles de news, reportages, analyses, les résultats discipline par discipline… ), la couverture vidéo a été considérablement renforcée : 12 chaînes évènementielles pour suivre l’intégralité des épreuves olympiques plus les flux live en streaming proposés par les trois chaînes qui ont suivi l’évènement sportif (France 2, France 3 et France 4). Soit près de 2200 heures de direct sur Internet (140 heures de retransmission par jour).

En complément, France Télévisions Interactive a mis en place une offre de vidéos à la demande reprenant les moments forts de la journée de compétition et les émissions quotidiennes de la journée (“Un jour à Pékin”, “Le Journal des jeux”). Soit un volume de 10 à 20 nouvelles VOD diffusées par jour.

Audience “live” de masse

Les retombées d’audience sont remarquables : sur la quinzaine sportive, la division interactive de France Télévisions a enregistré 4 millions de visites sur les sites JO des chaînes concernées et 36,5 millions de pages vues (source Cybermétrie-eStat). 50% de l’audience portait sur le dispositif vidéo (live et VOD).

Là aussi, des records sont tombés : 200 000 internautes ont regardé chaque jour les directs diffusés sur Internet (source Akamaï du nom du prestataire en charge d’assurer une diffusion fluide des vidéos sur le Web). Sachant que la consommation moyenne d’une session vidéo par internaute et par jour se situe entre 45 et 50 minutes.

Côté partenariats, rien de vraiment suprenant. Juste un modique partenariat sur les émissions en VOD avec MSN France. Et France Telecom/Orange est passé à côté de ce contenu à forte valeur ajoutée malgré l’accord exclusif de télévision à la demande signé avec France Télévisions en mai dernier.

L’accès gratuit change tout

Pour cette XXIXème Olympiade, le nombre de canaux “Live TV” mis en place par France Télévisions Interactive a fortement augmenté depuis les derniers JO d’été d’Athènes en 2004 et ceux d’hiver à Turin en 2006. Mais, c’est surtout le modèle économique qui a vraiment évolué. Puisque l’accès aux chaînes évènementielles des JO de Pékin était gratuit.

(lire la fin de l’article page suivante)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur