Jobs à ses employés : c’est reparti !

Mobilité

Jeudi, Steve Jobs aurait à nouveau fait le point sur la situation d’Apple à fin janvier. Comme la firme à la Pomme l’a déjà laissé entendre par ailleurs, elle entend remonter la pente sans plus attendre et ne pas céder un pouce de terrain ! La firme anticipe bien un léger bénéfice ce trimestre.

Pour Apple, la guerre est bien déclarée : 2001 est une année historique pour la firme ! Il s’agit même d’un tournant stratégique. Raison de plus pour ne pas le louper ! Les employés d’Apple l’ont bien compris et Steve Jobs s’est adressé à nouveau à eux (voir édition du 7 décembre 2000) pour leur remonter le moral, si cela était nécessaire… Selon notre confrère américain Zdnet, le patron de la Pomme a pris une heure pour faire le point et répondre à quelques questions. Il a réaffirmé sa détermination à ne plus présenter de résultats trimestriels sombres à l’avenir et a insisté sur le fait que les commandes de produits présentés lors de MacWorld devraient permettre une remise en selle.

Des salariés directement impliqués dans les résultats de l’entreprise

Les avertissements lancés dans le courant du deuxième semestre 2000 ont tout particulièrement affecté les personnels de la compagnie : ceux-ci sont en effet dotés de parts, de bonus et de stock-options qui complètent leurs revenus. La chute des valeurs de la compagnie à la Bourse n’est évidemment pas pour les ravir. Le cours d’Apple ne remontera pas de sitôt. Jobs l’a souligné devant ses collaborateurs. L’exemple de l’équipementier Alcatel, qui se trouvait il y a deux ans dans une position similaire à celle que connaît Apple aujourd’hui, montre le temps souvent nécessaire pour redonner confiance aux investisseurs.

Mais Jobs a aussi indiqué que la compagnie allait tenir ses délais pour le PowerBook qui devrait commencer à être livré à partir de la semaine prochaine, alors que les PowerMac à haute vitesse sont prévus eux pour le mois prochain. Côté stratégie, le DVD reste au coeur de la révolution selon Jobs : le bureau vidéo reste donc la prochaine vague, à comparer avec la “Publication Assistée par Ordinateur” qui avait fait le succès de la firme dans les années 80.

MacOS X pour MacWorld San Francisco

Le “gros morceau” de l’année reste toutefois MacOS X, dont Jobs a indiqué à ses employés qu’il connaîtrait une montée en puissance progressive dont le point d’orgue serait le prochain MacWorld de San Francisco, la majorité des moyens marketing de la firme devant se concentrer sur le second semestre 2001, au moment où les éditeurs lanceront effectivement leurs versions de logiciels destinés à MacOS X.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur