Jobs confirme MacOS X pour le 13 septembre

Cloud

L’ouverture officielle du salon de la publication électronique a eu lieu au Moscone Center de San Francisco, avec une conférence de Steve Jobs, l’iCEO d’Apple. Pas d’éclat cette année, de simples confirmations de ce que nous vous avions déjà annoncé.

Le Seybold s’ouvre sans fanfare ni trompette pour Apple. Faut-il s’en offusquer ? Après tout, Steve Jobs a habitué ses fidèles à des tours surprenants et à des parades magistrales sur des scènes gigantesques en compagnie de compères aux regards pétillants. En une heure et demi, il n’a fait que réitérer sa démonstration de MacWorld du mois de juillet, l’agrémentant de quelques variantes, et intensifiant ses démonstrations du nouveau système d’exploitation, encore en développement.

Une certitude sort de cette conférence : MacOS X sera commercialisé au début de 2001 et sa version bêta publique sera bien distribuée avant la fin de l’été ! Ecoutons donc Jobs parler de l’été : “Bon, qu’est-ce que l’été ? Vous connaissez les développeurs de logiciels ? Ils vous disent : nous lancerons cela un certain mois. Cela signifie en fait le dernier jour du mois. Donc j’ai pensé, OK… qu’est-ce que l’été ? Je suis allé voir dans le dictionnaire… L’été est la saison entre le printemps et l’automne, s’étalant du solstice de juin à l’équinoxe de septembre. Donc j’ai pensé, bon d’accord, l’équinoxe de septembre”.

“Mais qu’est-ce donc que l’équinoxe de septembre ? Alors voilà : il s’agit des deux moments de l’année où le jour et la nuit ont la même durée partout, aux environs du 23 septembre. Bon, il va falloir qu’ils le fassent ! Il va falloir qu’ils le fassent ! Nous annonçons donc aujourd’hui que nous lancerons la version bêta publique de MacOS X dans les deux semaines à venir, à l’Apple Expo de Paris le 13 septembre. Vous pourrez alors en disposer?”“Il y a des tas d’applications qui arrivent. Tous les grands éditeurs sont en train de ‘carboniser’ leurs logiciels pour MacOS X. La bêta sera lancée dans quinze jour et c’est du béton “!

Du béton, possible? mais pas pour le PowerBook de démonstration qui était censé sortir de son mode veille sur scène ! Si toutes les autres démonstrations d’applications tournant sur le nouvel OS d’Apple ont bien fonctionné (la dernière version de Photoshop, un lecteur QuickTime, les applications de Macromedia), la fonction de veille sur un PowerBook G3 n’a pas daigné le sortir du coma. L’iCEO d’Apple voulait comparer le temps de réveil sous MacOS 9 (de 22 à 8 secondes, selon que l’ordinateur est connecté à un réseau ou non) et celui de MacOS X, qu’il a assuré être d’une seconde. Sauf pour le portable de démonstration, qui a planté, a-t-il conclu, passablement déconcerté. Difficile exercice de style que la présentation d’un logiciel en version bêta… Bill Gates en avait fait la douloureuse expérience avec son scanner plug-and-play lors de la sortie de Windows 95… sur une version de série du nouvel OS de Microsoft ! Le PowerBook peut donc encore dormir… jusqu’en janvier !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur