Joe Mobile rejoint le cercle des MVNO 4G

4GCloudMobilité
4g-joe-mobile

En généralisant l’accès au très haut débit mobile dans la gamme de forfaits sans engagement commercialisée par sa filiale Joe Mobile, SFR abat un nouvel atout dans la course à la 4G.

Un à un, les opérateurs mobiles de réseau virtuel (MVNO, qui ne disposent pas d’infrastructure en propre) se lancent dans la course à la 4G.

Après NRJ Mobile, Numericable ou encore Auchan Telecom, Joe Mobile franchit le pas. La filiale de SFR fait évoluer sa gamme de forfaits sans engagement en généralisation l’accès au réseau LTE. Le Forfait H+ à 20 euros par mois devient ainsi le Forfait 4G, avec toujours 3 Go de données (usages modem et VoIP tolérés), ainsi que les appels et les SMS/MMS illimités vers fixes et mobiles de France métropolitaine et des DOM.

S’y ajoutent les communications voix vers les fixes de 40 destinations – et les mobiles en Amérique du Nord. Il existe une formule à 30 euros TTC par mois pour une enveloppe data de 7 Go. Dans le Forfait Personnalisable, qui débute à 5 euros TTC pour 2 heures d’appels et 100 Mo d’Internet mobile, la 4G constitue un supplément facturé à hauteur de 4 euros par mois. Ces offres sont délivrées sur le réseau SFR, qui couvre, selon l’opérateur, 75% de la population en H+ (42 Mbit/s) et 40% en LTE (100 Mbit/s) “dans 1200 villes”.

Joe Mobile n’est pas le premier MVNO à intégrer la 4G dans son catalogue. Quatre des six opérateurs mobiles de réseau virtuel rattachés à la société Euro-Information Telecom l’ont déjà fait, en s’appuyant sur les infrastructures d’Orange. Depuis le 14 novembre 2013, NRJ Mobile propose des forfaits à partir de 28,99 euros TTC par mois pour 2 ans d’engagement et 1 Go de data (débit réduit au-delà).

Chez Crédit Mutuel Mobile, le ticket d’entrée est fixé à 39,99 euros par mois – hors réductions éventuelles – pour une prestation comparable. Les porteurs de cartes de paiement chez peuvent bénéficier d’une formule 2 Go à 24,99 euros en s’engageant sur 24 mois. A noter que CIC Mobile dispose d’un forfait 4G sans engagement : 5 Go à 20,99 euros par mois, mais sans téléphone subventionné, ni assurance, ni prise en charge du double appel.

Virgin Mobile est également sur le coup. Le “full MVNO” (statut qui donne davantage de marge de manoeuvre en termes de choix de réseaux et de gestion de la relation client) lancera ses offres au printemps en s’appuyant sur les réseaux de SFR et Bouygues Telecom.

Numericable exploite également la 4G pour consolider sa brique mobile. Les nouveaux abonnés à ses offres d’Internet fixe sur fibre optique (à partir de 45,90 euros TTC par mois pour la formule Power 4) bénéficient d’un accès au très haut débit mobile sans surcoût pendant un an sur le réseau SFR.

Au-delà de cette période d’engagement, le tarif reste agressif, à 9 euros par mois pour les appels illimités vers fixes et mobiles en France métropolitaine, 3 Go de data (débit réduit au-delà) et les SMS/MMS à volonté (hors numéros spéciaux et dans certaines limites fixées au contrat). Cette offre s’inscrit dans une tendance quadruple play “Internet – TV – téléphonie fixe et mobile” qui a séduit, selon GfK/Médiamétrie, près de 5 million de foyers en France.

sfr-reseau-lte
SFR cartographie ainsi son réseau 4G.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : la 4G, vous connaissez ?

Crédit illustration : billdayone – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur