Jolla : la renaissance de MeeGo passe par la Chine

Régulations
logo Meego Jolla

L’OS mobile Meego, à qui la start-up finlandaise Jolla veut redonner un second souffle, pourrait trouver un débouché en Chine.

Mis à l’écart par Intel et Nokia puis repris par la Linux Foundation, le système d’exploitation open source MeeGo pour terminaux mobiles renaît sous l’impulsion d’une start-up finlandaise Jolla.

Derrière cette initiative, il n’est pas  étonnant de retrouver des anciens cadres et ingénieurs du fabricant scandinave qui a perdu sa place de leader dans la téléphonie mobile.

Sur les 50 employés que compte aujourd’hui Jolla, la moitié viennent de Nokia.

Selon Silicon.fr, Jolla veut se concentrer sur le design, le développement et la vente de nouveaux smartphones basés sur MeeGo.

Et espère annoncer un premier téléphone avant la fin de l’année. A condition de réunir des fonds pour accompagner le développement de la société (12 millions de dollars recherchés).

L’avenir de Jolla se joue-t-il en Chine ? Un accord de distribution vient d’être signé avec le groupe D.Phone (2000 magasins de détail pour la distribution de téléphones mobiles dans le pays).

Le projet de Jolla a le potentiel de peser lourd et d’atteindre des ventes significatives en termes de volume“, estime
Donghai Liu , CEO de D.Phone, cité par Techweek.co.uk.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur