Jon Shirley annonce son départ de Microsoft

Cloud

A 70 ans, l’ancien président de Microsoft a décidé de tirer sa révérence.

L’ancien président de Microsoft Jon Shirley a annoncé son départ en retraite en novembre prochain. Jon Shirley a présidé Microsoft entre 1983 et 1990 et assisté à l’expansion de la société d’un simple fournisseur de systèmes d’exploitation à un acteur international de premier plan.

Il a démissionné de son poste de président en 1990 tout en demeurant au conseil d’administration. “J’ai eu 70 ans cette année, j’en suis donc à un stade de ma vie où je souhaite réduire mes engagements professionnels et accorder plus de temps à mes intérêts personnels”, explique-t-il.

“Je ne pouvais prendre cette décision qu’en sachant que Microsoft a toutes les chances de maintenir ses performances pour les années à venir. J’ai entièrement confiance dans le leadership de Microsoft et j’ai la conviction que nous avons constitué le conseil d’administration le plus solide de l’histoire de la société.”

A ses heures perdues, Jon Shirley aime collectionner, restaurer, présenter et conduire de vieux modèles de Ferrari et collectionner des oeuvres d’art contemporaines. Il a passé 25 ans chez Tandy avant de rejoindre la jeune Microsoft et a depuis lors toujours été étroitement impliqué dans son développement.

Jon Shirley est également connu pour avoir refusé de passer son deuxième ordinateur sous Windows Vista après quelques mauvaises expériences sur le premier.

“Cela a été un grand honneur de travailler avec Jon au cours de ces 25 dernières années dans ses différents rôles chez Microsoft”, a déclaré Steve Ballmer, PDG de Microsoft. “Nous lui sommes reconnaissants pour ses incroyables talents de direction et pour son dévouement et comprenons parfaitement son désir de prendre sa retraite au vu des longues années de service passées en notre compagnie.”

L’ancien président de Microsoft Jon Shirley a annoncé son départ en retraite en novembre prochain. Jon Shirley a présidé Microsoft entre 1983 et 1990 et assisté à l’expansion de la société d’un simple fournisseur de systèmes d’exploitation à un acteur international de premier plan.

Il a démissionné de son poste de président en 1990 tout en demeurant au conseil d’administration. “J’ai eu 70 ans cette année, j’en suis donc à un stade de ma vie où je souhaite réduire mes engagements professionnels et accorder plus de temps à mes intérêts personnels”, explique-t-il.

“Je ne pouvais prendre cette décision qu’en sachant que Microsoft a toutes les chances de maintenir ses performances pour les années à venir. J’ai entièrement confiance dans le leadership de Microsoft et j’ai la conviction que nous avons constitué le conseil d’administration le plus solide de l’histoire de la société.”

A ses heures perdues, Jon Shirley aime collectionner, restaurer, présenter et conduire de vieux modèles de Ferrari et collectionner des oeuvres d’art contemporaines. Il a passé 25 ans chez Tandy avant de rejoindre la jeune Microsoft et a depuis lors toujours été étroitement impliqué dans son développement.

Jon Shirley est également connu pour avoir refusé de passer son deuxième ordinateur sous Windows Vista après quelques mauvaises expériences sur le premier.

“Cela a été un grand honneur de travailler avec Jon au cours de ces 25 dernières années dans ses différents rôles chez Microsoft”, a déclaré Steve Ballmer, PDG de Microsoft. “Nous lui sommes reconnaissants pour ses incroyables talents de direction et pour son dévouement et comprenons parfaitement son désir de prendre sa retraite au vu des longues années de service passées en notre compagnie.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur